..."/>

Insécurité à l’est de la RDC : Bientôt une action régionale contre les groupes armés

FARDC en patrouille à l’Est

L’opération coordonnée qui pourrait bénéficier aussi du soutien « continu et approprié » de la communauté internationale comprendra les forces armées de la RDC, du Rwanda, de l’Ouganda, et de la Tanzanie

Les chefs des renseignements de la République démocratique du Congo, du Rwanda, de l’Ouganda et de la Tanzanie  ont annoncé « ont convenu de l’urgence d’une action régionale coordonnée et concertée pour faire face à la menace posée par les forces négatives ». D’après une source digne de foi citée par la presse belge, les pays de la région sont arrivés à cette décision après deux jours de travaux tenus les 5 et 6 juin, à Kinshasa

Près de 120 groupes armés ciblés

Selon le  communiqué rendu public à l’issue de ces assises régionales tenues dans la capitale congolaise, l’action régionale consiste à assurer « un échange continu de renseignements, une analyse approfondie et consensuelle ainsi qu’une planification conjointe entre les services de renseignement et de sécurité des États concernés ». Il est question d’agir  contre les groupes armés actifs dans l’Est de la RD Congo.

Les quatre pays de la région ont institué « un Groupe de travail technique » pour un état des lieux des groupes armés et des stratégies élaborées pour neutraliser les forces négatives. Par ailleurs, les quatre chefs des services de renseignement ont invité la communauté internationale « à assurer un soutien continu et approprié » à ce processus.

Dans un rapport conjoint publié fin 2017, l’ONG américaine Human Rights Watch (HRW) et le Groupe d’Études sur le Congo (GEC) de l’université de New-York avaient dénombré quelques 120 groupes armés et rébellions tant nationaux qu’étrangers opérant dans l’est de la RD Congo. Le groupe ougandais musulman Forces démocratiques alliées (ADF) et la rébellion rwandaise des Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) étant  considérés comme les plus actifs dans cette partie du pays.

Toutes les initiatives pour éradiquer ces groupes armés, par l’armée congolaise, les Casques bleus de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RD Congo (MONUSCO) ou encore suite à des opérations conjointes avec les armées des pays voisins n’ont jamais apporté les résultats escomptés.

Par YHR

*

*

Monter

Login

Lost your password?