..."/>

Respectivement présidente de l’Assemblée Nationale et sous-secrétaire d’État américain en charge des Droits de l’Homme : Jeanine Mabunda et Scott Busby préoccupés par la corruption en RDC

Jeanine Mabunda et Scott Busby

Les deux personnalités ont également insisté sur la nécessité de promouvoir les Droits de l’Homme au pays de Patrice-Emery Lumumba

La présidente de l’Assemblée Nationale et le sous-secrétaire d’État des USA en charge des Droits de l’Homme ont exprimé, hier mardi 18 juin, au Paslais du Peuple, siège du Parlement de la République Démocratique du Congo, leur détermination à œuvrer ensemble pour l’éradication totale de la corruption à travers tout le territoire du pays cher à l’ancien Premier ministre Patrice-Emery Lumumba.

Cette nouvelle a été révélée par le sous-secrétaire d’État des USA en charge des Droits de l’Homme, Scott Busby, au sortir de l’audience que lui a accordée la présidente de l’Assemblée Nationale, Jeanine Mabunda. Selon le diplomate américain, cette rencontre a porté sur la nécessité de renforcer la coopération entre la RD Congo et les Etats-Unis d’Amérique dans la promotion des Droits de l’Homme et la lutte contre la corruption.

Scott Busby a précisé que ce défi peut être relevé grâce à la mise en place d’un arsenal juridique cohérent, composé des lois appropriées, dûment votées par l’Assemblée Nationale. Il a félicité l’Assemblée Nationale pour la création, en son sein, d’une Commission permanente des Droits de l’Homme, ajoutant que l’existence de ladite commission constitue une avancée significative dans la pratique parlementaire en RD Congo et en Afrique.

Échange d’expériences entre les députés des Grands-Lacs

Jeanine Mabunda a aussi reçu en audience Onyango Kakoba, secrétaire général du Forum des Parlementaires de la Conférence Internationale des Grands-Lacs (CIRGL). A l’issue de cette audience, Onyango Kakoba a exprimé, avec satisfaction, la détermination de la présidente de l’Assemblée Nationale à travailler étroitement avec le Forum, dont le siège est situé dans la ville de Kinshasa, afin de renforcer la fraternité et l’échange d’expériences entre les députés élus dans les différents pays membres de la CIRGL.

Le secrétaire général du Forum des Parlementaires de la Conférence Internationale des Grands-Lacs a, à la même occasion, félicité son hôte pour sa brillante élection au poste de présidente du Bureau de l’Assemblée Nationale.

Par Marcel Tshishiku

*

*

Monter

Login

Lost your password?