..."/>

Pour leur deuxième sortie à la Can : Les Léopards de la RDC jouent leur survie face aux Pharaons d’Égypte

can egypte 2019 Léopards de la RDC

Après l’humiliation subie face aux Grues de l’Ouganda, les poulains de Florent Ibenge sont condamnés à l’exploit s’ils veulent garder leur destin en main pour la suite de la compétition
Par Armando Mananasi

Aujourd’hui mercredi à 21h00 (Heure de Kinshasa), les Léopards de la RDC vont affronter les Pharaons d’Égypte au stade international du Caire. Pour ce match comptant pour la deuxième journée des phases de poules, les poulains de Florent Ibenge jouent leur survie face aux coéquipiers de Mohamed Salah devant leur public.

Après le raté monumental face aux Ougandais, les Léopards auront un coriace défi à relever face aux Égyptiens qui viennent chercher, dès la deuxième journée, leur qualification pour la phase à élimination directe de la Can. Donnés favoris du match, les coéquipiers de M. Trezeguet, avec 3 pts (+1) auront certainement de l’ascendance morale sur les Congolais qui, avec 0 pt (-2), doivent contenir les assauts de l’attaque égyptienne tout en tentant de gagner leurs premiers points de la compétition.

A côté de cela, il faut ajouter la détermination des autorités égyptiennes qui ont tout fait pour permettre à leur équipe nationale de remplir correctement sa mission. Aux dernières nouvelles, les Égyptiens ont arraché les 74.000 places de l’enceinte sportive de la capitale pour permettre au public local de remplir convenablement son rôle de 12ème homme en poussant les Pharaons à la victoire. Ceci annonce déjà que les coéquipiers de Cédric Bakambu évolueront aujourd’hui sans le soutien de leurs supporters, tout comme face aux Ougandais, malgré le déplacement de celui-ci.

Corriger les erreurs du premier match

Les amateurs du ballon rond en particulier et les Congolais en général attendent aujourd’hui du sélectionneur de l’équipe nationale des changements drastiques pour ce match. Les supporters congolais exigent de Florent Ibenge le changement de sa tactique jugée défaillante et un sérieux changement quant au choix des joueurs devant débuter cette déterminante rencontre face aux Égyptiens.

Changer la tactique ne suffira pas si le mental des joueurs n’y est pas. Voilà pourquoi des millions de voix congolaises s’élèvent partout pour exiger que les coéquipiers de Trésor Mputu se concentrent sur la compétition en prenant en mains leur responsabilité car, il leur revient de concrétiser en acte tous les espoirs placés en eux par la nation congolaise tout entière.

Les Léopards en ordre de bataille

Les Léopards se sont entrainés à huit-clos le dimanche 23 et le lundi 24 juin au terrain d’Arab Contractor Stadium du Caire. Si lors du premier entrainement, après la défaite 0-2 face à l’Ouganda, certains cadres de l’équipe nationale ont manqué la séance pour certaines raisons, lors du second, organisé le lundi dernier, tous les 23 joueurs étaient présents.

Les absents Youssouf Mulumbu, Cédric Bakambu et Marcel Tisserand ont été déclarés aptes et en forme, prêts à donner le meilleur d’eux face aux Égyptiens.  Prévu pour hier mardi, la dernière séance d’entrainement, soit la traditionnelle séance de reconnaissance du terrain, aurait été effectuée autour de 19h00 GMT.

Il sied de signaler qu’en match d’ouverture de la deuxième journée de la poule A, à 18h00 (heure de Kinshasa) les Ougandais, tombeurs des Congolais, vont rencontrer les Warriors du Zimbabwe, battu 1-0 par l’Egypte lors du premier match de la Can.

Les Congolais auront aussi les yeux rivés sur ce match qui, du reste, est très capital pour les Léopards car, son résultat influencera énormément leur confrontation avec les Pharaons qui aura lieu à 21h00 (heure de Kinshasa) au stade internationale du Caire.

*

*

Monter

Login

Lost your password?