..."/>

Ebola: les Musulmans congolais interdits de se rendre à la Mecque

la Mecque

La décision est « du ministère du pèlerinage de l’Arabie saoudite. Dans une lettre qui nous est parvenue à Kinshasa, on nous dit que par rapport à Ebola, les pèlerins congolais ne vont plus se rendre à la Mecque cette année », annonce, sur TOP CONGO FM, Iman Djuma Twara.
Le secrétaire général du comité transitoire de la Communauté islamique au Congo (COMICO) « demande à Dieu de nous épargner de telles calamités pour que l’année prochaine nous soyons, comme d’habitude, à notre lieu de rendez-vous ».

Plus de 3 millions de pèlerins attendus « La Mecque, au pèlerinage, ce sont plus de 3 millions de personnes qui se réunissent. Les gens qui dorment à ciel ouvert. On a une série de rites qui se font parfois torse nu », rappelle-t-il, non sans comprendre la décision du ministre de Pèlerinage de l’Arabie saoudite. Qui « a estimé que par rapport à ce danger dû à cette forte concentration, qu’il n’y ait pas de gens atteints d’Ebola au risque de contaminer les autres pèlerins ».

Pas de conséquences sur le plan spirituel « Celui qui n’est pas parti cette année partira l’année prochaine. Celui qui avait déjà cette intention sera récompensé à la même hauteur » que celui qui s’y est rendu. Cette décision « concerne donc toute la République démocratique du Congo, y compris les citoyens étrangers résidant en RDC ».

Un de 5 piliers de l’islam

« L’islam a 5 piliers. Le pèlerinage est le 5e pilier de l’islam. Celui qui le remplit normalement aura la récompense de pardon de tous ses péchés. Après le rite de pèlerinage, on sera comme un enfant qui vient de naître. C’est le grand avantage d’aller au pèlerinage.

Tous vos péchés sont pardonnés », précise Imam Djuma Twara. Qui rappelle que « le rite de pèlerinage a commencé à partir d’Adam. Abraham a fait le pèlerinage. Si vous suivez le parcours de Moïse, pour quitter l’Égypte pour Israël, ils sont passés par le pèlerinage. Même Jésus, quand sa maman a quitté Jérusalem pour venir en Égypte, c’était pour accomplir ce pèlerinage.

Donc, c’est un site où tous les prophètes envoyés par Dieu sont passés. C’est un site historique visité par tous les prophètes envoyé par Allah ». La Mecque est « une des villes saintes de l’Arabie saoudite. Parmi les rites, il faut faire le tour de la maison sainte et aller à la montagne pour demander le pardon de Dieu ».

Top Congo / MCP, via mediacongo.

*

*

Monter

Login

Lost your password?