..."/>

7ème Tour cycliste international de la RDC : Après le Kongo Central, cap sur le Haut-Katanga

tour cycliste de la rdc Rwandais Jean-Robert Ruberwa, premier vainqueur de Boma-Matadi

Le Rwandais Jean-Robert Ruberwa, premier vainqueur de Boma-Matadi samedi dernier
JC Lomboto

 

La caravane du 7ème Tour cycliste international de la RDC qui s’est finalement ébranlé samedi dernier de Boma arrive ce lundi au Katanga, sauf changement de dernière minute. Ce, après l’étape Mbanza Ngungu-Kasangulu longue de 100 km courue hier dimanche. Plusieurs fois reporté, le go de cette compétition internationale de la bécane a donc été au chef-lieu du district du Bas-fleuve par Justin Luemba, vice-gouverneur de la province du Kongo Central devant une foule nombreuse massée devant la mairie de la première capitale de l’histoire du pays.

Une étape de 108 kilomètres que le Rwandais Ruberwa a brûlé en 3 heures 6 minutes 58 secondes. Soit, une moyenne de 34,8 km par heure. La deuxième place est revenue au Camerounais Kamzong Abossolo Clovis, suivi de l’Angolais Helder Jorge Vieira Da Silva, avant Jean-Claude Nzafashwanayo, un autre Rwandais, et le Hollandais Salim Kipkemboi. Le premier Congolais classé samedi était le jeune de Jimmy Muhindo Kyaviro arrivé en 6ème position.

Un engouement certain, des problèmes évidents

De Boma à Matadi, le 7ème Tour cycliste international de la République démocratique du Congo a attiré une foule remarquable de la population rurale et citadine visiblement ravie de vivre ce spectacle, de voir ces coureurs et ces vélos presqu’à la portée de la main. Il montre, d’autre part, la richesse touristique du pays à travers un relief et une faune diversifiés. Cependant, les deux premières étapes du Kongo Central ont mis à nu les difficultés dues au déblocage tardif des moyens financiers nécessaires à la réussite de l’organisation. C’est ainsi que la course prévue initialement en 9 étapes ne pourra être couru qu’en moins de 7 étapes.

Car, devant les agendas chargés de quelques équipes étrangères en présence, tout s’arrête au 7 août. Pourtant, ces coureurs des autres pays sont arrivés à Kinshasa dans le respect du calendrier initialement établi, mais modifié plus d’une fois. À cause de ce désagrément, les provinces du Kwilu et du Kwango ne seront pas visitées. N’empêche que la participation y est acceptable. À côté de la RDC, 10 pays prennent part à ce marathon cycliste. Il s’agit du Togo, du Bénin, de la Hollande, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Rwanda, du Burundi, de l’Angola, de la France et du Cameroun. Chaque équipe aligne 6 cyclistes à part le Togo qui n’a amené que 4 athlètes. Les Léopards de la RDC se présentent dans deux trams.

*

*

Monter

Login

Lost your password?