..."/>

Grace à l’appui de l’Union Européenne : Intenses activités de la Fondation Panzi dans la plaine de la Ruzizi

la plaine de la Ruzizi

La Fondation Panzi a effectué, sous l’impulsion de l’Union Européenne,  une descente sur le  terrain dans la plaine de la Ruzizi avec le programme intégré d’appui holistique des survivants des violences sexuelles et des femmes souffrant d’autres pathologies  gynécologiques (fistules et prolapsus) à l’Hôpital Général de Référence de Panzi et d’autres vulnérables, afin de réunir les leaders locaux et les bénéficiaires.

Il est question de la redevabilité, de la relance d’une nouvelle phase comprenant  l’identification de nouveaux bénéficiaires (anciennes survivantes et leurs enfants ainsi que quelques hommes), de l’extension du projet sur un nouveau site de Bwegera, et d’implanter une nouvelle clinique juridique à Kamanyola et à Luvungi. Deux réunions avec  39 leaders locaux et 200 bénéficiaires de ces projets ont eu lieu  respectivement à Luvungi et  à Kamanyola.

Les résultats de la phase écoulée ont démontré que sur 500 bénéficiaires recrutés en début de projet en 2016 ; 492 ont pu tenir jusqu’à ce jour et 984 enfants ont été scolarisés et poursuivent les cours dans 23 établissements d’enseignement primaire et secondaire  à Kamanyola, Katogota et Luvungi. D’où la satisfaction des responsables de l’enseignement primaire et secondaire, de la Fondation Panzi et des responsables des écoles ciblées.

Confrontée à de multiples défis sécuritaires

Les bénéficiaires sont regroupées dans des Mutuelles de Solidarité [MUSO], qui intègrent aussi progressivement les hommes. 34 MUSO sont aujourd’hui identifiées dans cette partie de la République avec l’appui de l’Union Européenne. Les participants ont été mis au courant de cette nouvelle phase, qui a commencé le 1er Février 2019 et qui se poursuivra jusqu’au 31 Janvier 2022. L’intégration d’un nouveau site, celui de Bwegera aux côtés de Kamanyola, Katogota et Luvungi est une nouvelle qui a suscité la  joie dans l’assistance.

Cela a montré la solidarité légendaire qui caractérise l’Afrique et que l’on retrouve dans la plaine de la Ruzizi, confrontée à de multiples défis sécuritaires. Face a toutes ces situations, le projet a décidé d’intégrer  200 nouveaux bénéficiaires  Survivantes des violences Sexuelles et autres vulnérables. Ils seront pris en charge dans ces sites précités.

10% de ceux qui seront intégrés sont des hommes. Au delà de cela, une nouvelle clinique juridique sera implantée sur l’axe Kamanyola-Katogota-Luvungi et Bwegera avec 3 para juristes qui seront recrutés et bénéficieront de l’accompagnement rapproché des avocats de la clinique juridique de la Fondation Panzi basés à Bukavu pour une apporter une assistance judiciaire aux victimes afin de contribuer à la lutte contre l’impunité.

Un accompagnement juridique et judiciaire de 500 femmes

Maitre Justin Ganza, avocat de la clinique juridique de la Fondation Panzi venu de Bukavu, a exposé sur le rôle et le fonctionnement d’une clinique juridique. Beaucoup de questions ont été posées par les participants auxquelles l’orateur a répondu a répondu de manière professionnelle. Il faut faire remarquer que cette nouvelle d’implantation de la clinique juridique a été bien accueillie.

Mambo Mulenda, coordonnateur de ce programme d’appui holistique a informé  que l’Union Européenne a étendu son champ d’intervention dans cinq territoires  au Sud-Kivu à savoir Shabunda, Mwenga, Walungu, Idjwi, Uvira et la ville de Bukavu. 8000 femmes seront soignées dans ce programme, 7250 seront soutenues psychologiquement, 500 femmes victimes des violences sexuelles auront un accompagnement juridique et judiciaire  et 1450 personnes pourront  bénéficier des actions de Panzi dans la réinsertion socioéconomique  à  Kamanyola, Katogota, Luvungi, Bwegera, Luhwinja, Kamituga, et Idjwi.

150 organisations de la société civile recevront l’accompagnement de la Fondation Panzi dans le cadre du changement des mentalités dans plusieurs thématiques notamment la bonne gouvernance, le leadership féminin, la masculinité positive…

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?