..."/>

CPI : l’après Fatou Bensouda se prépare déjà!

Fatou Bensouda

L’Assemblée des Etats-Parties au Statut de Rome a publié sur son site web l’avis de vacance pour le poste du Procureur de la CPI
Par GKM

Le mandat du Procureur actuel de la CPI (Cour pénale internationale), Mme Fatou Bensouda, expirera le 15 juin 2021. C’est ainsi que l’Assemblée des Etats-Parties, agissant conformément au mandat que lui confère l’article 112 du Statut de Rome de la CPI, a entamé le processus de sélection de son prochain Procureur.

Le Président de cette instance, le Sud-coréen O-Gon Kwon, se félicite de la publication de l’avis de vacance pour le poste du nouveau Procureur de la CPI. « ?Par cet avis, l’Assemblée des Etats-Parties, assistée du Comité pour l’élection du Procureur, cherche à attirer les candidats les plus qualifiés pour le poste du Procureur de la CPI. Ce n’est qu’à l’issue d’un processus transparent et structuré que l’Assemblée pourra élire le Procureur le plus qualifié pour la Cour? », a-t-il noté.

En effet, le paragraphe 3 de l’article 42 du Statut de Rome énonce les principaux critères auxquels doivent satisfaire les candidats à ce poste. Conformément au Statut de Rome, la CPI vise à assurer une représentation équitable des femmes et des hommes pour tous les postes, la représentation des principaux systèmes juridiques du monde pour les postes juridiques et une représentation géographique équitable dans le recrutement du personnel.

Corps législatif de la CPI

Pour rappel, l’Assemblée des États-Parties est le principal administrateur et le corps législatif de la CPI. Elle est composée des représentants des Etats qui ont ratifié le Statut de Rome dans lequel y ont adhéré.  Le Coréen Kwon a été élu Président de l’Assemblée pour un mandat de trois ans en décembre 2017. L’organe délibérant de la Cour, l’Assemblée des États-Parties donne des orientations pour l’administration de la CPI.

*

*

Monter

Login

Lost your password?