..."/>

L’Ougandaise Winnie Byanyima nommée Directrice exécutive de l’ONUSIDA

Winnie Byanyima, Executive Director of Oxfam International, attends the 47th annual meeting of the World Economic Forum, WEF, in Davos, Switzerland, Thursday, Jan. 19, 2017. (Gian Ehrenzeller/Keystone via AP)

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a nommé mercredi Winifred «Winnie» Karagwa Byanyima, Directrice exécutive de l’ONUSIDA, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida.
« Je suis honorée de rejoindre l’ONUSIDA en tant que Directrice exécutive à un moment aussi crucial de la riposte au VIH », a déclaré Mme Byanyima à l’annonce de sa nomination.

« La fin du sida en tant que menace pour la santé publique d’ici 2030 est un objectif qui est à la portée du monde, mais je ne sous-estime pas l’ampleur du défi à relever. En collaboration avec tous ses partenaires, l’ONUSIDA doit continuer à prendre la parole au nom des laissés-pour-compte et à défendre les droits de l’homme comme seul moyen de mettre un terme à l’épidémie », a-t-elle ajouté.

Mme Byanyima succède à Michel Sidibé, nommé ministre de la Santé et de la protection sociale du Mali. Le Secrétaire général a remercié le Dr Sidibé qui a dirigé l’ONUSIDA de 2009 à 2019 en tant que chef de file de la lutte contre les défis mondiaux du VIH et du sida. António Guterres a remercié la Suédoise Gunilla Carlsson, Directrice exécutive adjointe du département de l’administration de l’ONUSIDA, pour avoir assuré l’intérim de la direction de l’organisation.

Une femme expérimentée

La nouvelle Directrice exécutive a une longue expérience en matière de renforcement des capacités des Etats et de gestion de diverses organisations, du secteur privé et de la société civile, visant à éradiquer le VIH et le Sida dans les communautés du monde entier. Winnie Byanyima était Directrice exécutive de l’organisation non gouvernementale Oxfam depuis 2013. Auparavant, elle a été pendant sept ans Directrice du département de l’égalité des sexes et du développement du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).
Elle a commencé son parcours en tant que militante pour les femmes marginalisées il y a 30 ans lorsqu’elle est devenue parlementaire à l’Assemblée nationale ougandaise.

En 2004, Winnie  Byanyima a été nommée Directrice des femmes et du développement à la  Commission de l’Union africaine (UA) chargée des questions contractuelles relatives aux droits des femmes en Afrique, un instrument international des droits humains qui a par la suite contribué à réduire l’impact de l’infection du VIH dans la vie de nombreuses femmes en Afrique.  Mme Byanyima est titulaire d’une maîtrise en génie mécanique axée sur la conservation de l’énergie et de l’environnement de l’Institut de technologie Cranfield au Royaume-Uni et d’un diplôme en génie aéronautique obtenu à Manchester. Elle parle anglais et kiswahili.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?