..."/>

Lors d’une conférence au bureau du Commissariat général de la Police : Des officiers de la PNC informés sur les dangers de la toxicomanie

officiers de la PNC informés sur les dangers de la toxicomanie

Ces échangés ont été animés par l’expert François Mutombo dans le cadre de son Ong/Asbl «Le Coq» afin d’inciter ces responsables de la Police à engager une lutte contre des substances toxiques comme tabac, alcool, cocaïne, cannabis, et autres!
Par Lucien K.T

Les officiers de la Police Nationale Congolaise (PNC), parmi lesquels  des colonels, pour la plupart responsables de la police administrative et de la police judiciaire, ont participé à une conférence-débat sur  la lutte contre la toxicomanie, tenue au début du week-end dernier au siège du Commissariat général de la police, à Kinshasa. «Lutte contre la toxicomanie, une nécessité pour une police professionnelle» a été le thème de cette conférence, animée par l’expert François Mutombo, dans le cadre de son Ong/Asbl «Le Coq». L’homme  a informé les officiers de la Police sur les dangers de la toxicomanie. L’objectif était d’inciter certains responsables de la police à engager la  lutte contre des stupéfiants comme le tabac, l’alcool, la cocaïne, le cannabis et autres.

Conséquences de la toxicomanie

D’après le promoteur de l’organisation «Le Coq», les statistiques indiquent que la toxicomanie est le fléau le plus dangereux, qui tue plus que le Sida. Aussi, les maladies causées par la toxicomanie sont-elles nombreuses comme «l’AVC», «la Cataracte», «la dégénération musculaire», «la pneumonie», et autres. Il ne faut surtout pas oublier que les victimes de toutes ces maladies sont les fumeurs directs qui consomment ces produits toxiques et les fumeurs indirects, soient ceux qui sont proches de la première catégorie de consommateurs.

Les difficultés relevées dans la lutte contre la toxicomanie, a expliqué François Mutombo, sont qu’on n’arrive pas à combattre ce fléau, considéré comme majeur par beaucoup d’Etats, surtout ceux qui sont développés, comme les Etats-Unis d’Amérique, la France et autres. Selon encore ce spécialiste dans lutte contre la toxicomanie, l’Etat gagne plus que les industries fabriquant ces produits de la toxicomanie à travers les prélèvements de taxes et autres impôts. «L’industrie de la fabrication des produits toxiques ne connaît jamais de crises, parce qu’elle renferme beaucoup de capitaux», a affirmé François Mutombo.

C’est ainsi qu’il a plaidé pour la mise en place, au niveau de l’enseignement primaire et secondaire, d’un «Programme national de lutte contre les drogues», afin de permettre aux élèves (enfants) de se faire une idée précise sur la dangerosité des produits toxiques, comme cela se fait dans certains pays occidentaux. Le spécialiste François Mutombo a proposé, dans l’entre-temps, qu’une étude soit menée pour éradiquer la toxicomanie, notamment au niveau de la police nationale, avec notamment la construction des centres de désintoxication à travers l’ensemble du pays.

La police pour une loi contre le trafic des drogues en RDC

Les officiers de la police ont soutenu la démarche du responsable de l’Ong/Asbl Le Coq, qui a été invité à se joindre aux efforts de la police dans  la lutte contre les produits stupéfiants, surtout qu’en cette période le plaidoyer est mené au niveau de la police pour l’élaboration d’un projet de loi contre le trafic des produits toxiques. Car la RD Congo, à en croire un des responsables de la police, a ratifié la plupart des lois contre les produits toxiques, mais  reste muette sur le trafic de ces produits dans le pays.

C’est ainsi que la plupart des responsables de la police présents aux échanges ont recommandé que la lutte contre les produits toxiques soit orientée avant tout vers la  conscientisation et les  décideurs politiques, pour mettre en place des lois claires et précises, afin de permettre à la police de bien faire son travail. Ils ont également proposé que la  lutte contre la toxicomanie soit élargie, pour non seulement arrêter les consommateurs, mais surtout d’arrêter les producteurs de ces produits.

*

*

Monter

Login

Lost your password?