..."/>

Lors de la présentation du Rapport des missions de son secteur : Azarias Ruberwa annonce un forum national sur la décentralisation en décembre

ministre d'Eta ministre de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles a annoncé Azarias Ruberwa photo prise par Erick Ks

Selon ce ministre d’Etat, ce forum aura pour but d’évaluer et de faire avancer le processus de la décentralisation, en tenant compte des leçons tirées et de bonnes pratiques
Par Marcel Tshishiku

Le ministre d’Etat, ministre de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles a annoncé, vendredi 11 octobre, la tenue d’un forum national ayant pour but d’évaluer et de faire avancer le processus de mise en œuvre de la décentralisation en République Démocratique du Congo, en tenant compte des leçons tirées et de bonnes pratiques, 10 ans après le lancement du Cadre stratégique de la mise en œuvre de la décentralisation (CSMOD). Azarias Ruberwa Manywa a fait cette annonce au salon rouge de l’immeuble du Gouvernement central, dans la ville de Kinshasa, lors de l’ouverture de la journée de présentation du Rapport des missions sur la mise en œuvre du processus de la décentralisation. L’objectif de la journée était de rendre publiques les conclusions et les recommandations issues de ces missions de collecte des données, financées par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Une nouvelle feuille de route de la mise en œuvre de la décentralisation

Selon cette agence des Nations Unies, ces missions avaient pour objectif d’apprécier l’état de mise en œuvre du processus de décentralisation en vue de dégager des pistes d’orientation à partager lors des assises nationales qui devront faciliter l’élaboration d’une nouvelle feuille de route devant aboutir à un cadre stratégique actualisé pour rendre effective la décentralisation avec un accent sur les Objectifs de développement durable (ODD) et le développement local.  » Il ressort de ces différentes missions que, malgré les quelques avancées au niveau du cadre légal et institutionnel, beaucoup reste à faire pour réussir la mise en œuvre effective de la décentralisation en République Démocratique du Congo « , a conclu le PNUD.

Il a également énuméré les difficultés rencontrées sur le terrain, en insistant sur le faible  financement du processus de la décentralisation par le Gouvernement de la République ; l’insuffisance du personnel formé sur la décentralisation en provinces ; le manque de logistique adéquate pour appuyer le transfert des compétences ; l’insuffisance des infrastructures ; le manque de patrimoine et l’insuffisance des activités de sensibilisation sur l’appropriation du processus de décentralisation, etc. Pour sa part, le secrétaire général à la Décentralisation, Lele Pero, a expliqué le cadre légal et institutionnel de la décentralisation.

7 axes du CSMOD

Après son exposé, le rapport des missions a été présenté. Ces missions ont été effectuées sur base des 7 axes du CSMOD,  notamment l’appropriation effective du processus de décentralisation ; le transfert des compétences ; le renforcement des capacités ; le développement des outils de planification et de gestion ; l’harmonisation de la décentralisation et la déconcentration ; la coordination entre le Gouvernement central et les provinces ; le financement de la décentralisation.
Les membres du Gouvernement central, les chefs de missions diplomatiques, les chefs d’agences du système des Nations Unies, les représentants de la société civile congolaise et les cadres de l’Administration publique étaient invités à la cérémonie.

*

*

Monter

Login

Lost your password?