..."/>

Gouverneur a.i : Marcel Matumpa Buka assiste une famille endeuillée à Lukala

Deux enfants âgés de 12 et 10 ans froidement abattus par des bandits
Par Dieudonné Muaka Dimbi

Marcel Matumpa Buka, Gouverneur a. i du Kongo Central, s’est rendu  à Lukala, une entité située dans le territoire de Mbanza-Ngungu à quelques 160 Km de Matadi, pour soutenir financièrement une  famille endeuillée par un double assassinat.
L’homme   a remis une enveloppe, dont le montant n’a pas été dévoilé, en vue de permettre à la famille de faire face à toutes les charges liées aux obsèques des deux défunts.  Pour rappel, dans la nuit du mercredi 9 à jeudi 10 octobre 2019 aux environs de 3 heures du matin, des malfrats ont pénétré dans la résidence d’un homme  répondant au nom de Masudi. Ils ont tiré à bout portant, à l’aide d’une AKA 47, sur deux de ses enfants, parmi lesquels un garçon de 12 ans et une fille de 10 ans.

Deux  ordinateurs portables et mille dollars emportés

Les premiers éléments parvenus dans notre rédaction indiquent que ces enfants tentaient de sortir de leur chambre pour connaitre le mobile des bruits qui fusaient de partout dans leur salon lorsque leurs parents étaient menacés. Mais c’était sans compter avec la farouche détermination de leurs assaillants sans foi ni loi qui, en lieu et place de bien identifier d’abord les deux adolescents,  croyaient plutôt qu’ils se trouvaient en face des agents de sécurité venus les maitriser.

Du coup, ils les ont criblé des balles avant d’emporter de cette famille une somme de mille dollars américains et  deux  ordinateurs portables.  La fillette était morte sur place ; tandis que le garçon, lui, a été d’abord acheminé d’urgence à l’hôpital de l’IME/Kimpese où, il a aussi succombé quelques heures seulement après son internement.

C’est aussitôt informé  que Marcel Matumpa, touché par ce drame et  en sa qualité de premier parent de toute la population de cette province, a fait sienne la sagesse « Kongo », qui dit que l’on reconnait le meilleur ami                                                                 dans le malheur, est descendu sur le terrain. A noter que l’autorité provinciale a également fait le même geste aux familles de deux changeurs de monnaie assassinés il y a deux semaines à Matadi, pour leur témoigner la solidarité et le soutien de son gouvernement dans le malheur qui les a frappés.

Insécurité au Kongo Central

L’insécurité qui sévit depuis un certain temps dans le Kongo Central n’épargne aucune partie  de cette province, jadis reconnue comme étant une oasis de paix. Cela est d’autant plus vrai.                                                    En effet, après certaines grandes villes du Kongo Central où des dispositions ont été prises par les autorités tant politico-administratives que policières de la province pour traquer jusqu’à leurs derniers campements ces inciviques qui sèment la terreur et la désolation dans plusieurs familles de cette partie Sud-ouest de la République Démocratique du Congo, ces derniers se sont en effet  retranchés dans l’arrière province où, au jour le jour, ils commettent leurs forfaits.

*

*

Monter

Login

Lost your password?