..."/>

Ministre des Sports et Loisirs : Amos Mbayo annonce l’inauguration de trois stades modernes en RDC

Amos Mbayo photo prise par Erick Ks

 Les infrastructures et les équipements sportifs parmi ses priorités
Par Armando Mananasi et Brunelle Boyoma/Cntv

Le ministre des Sports et Loisirs, Marcel Amos Mbayo Kitenge, a procédé, hier lundi 21 octobre 2019, au lancement solennel de son « programme de 100 jours » afin d’apporter rapidement des solutions aux problèmes qui minent le secteur sportif dans le pays.
Devant plusieurs invités de marque, le patron des Sports a, avant tout, donné les grands axes de son programme avant de dévoiler, par la suite, des détails de cet ambitieux programme qu’il compte appliquer à court terme. Ainsi, Amos Mbayo a annoncé l’homologation et l’inauguration de 3 stades modernes de football. Il s’agit des stades de Likasi, dans la province du Haut-Katanga, de Kolwezi, dans le Lualaba, et de Kalemie, dans le Tanganyika.

Par ailleurs, ce programme de 100 jours est qualifié de « Cinq chantiers des Sports ». Il prend en compte la poursuite de la réhabilitation et de la construction des infrastructures de proximité devant abriter les activités sportives dans le pays afin de sceller l’unité nationale prônée par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Ce programme de réhabilitation va s’étendre sur toute l’étendue du territoire national et disposera très bientôt d’un chronogramme clair et détaillé pour son exécution. Le ministre Amos Mbayo a annoncé, dans le même cadre, la pose, très prochainement, de la première pierre par le Chef de l’Etat du Palais des sports à Kinshasa.

Des structures d’appui aussi annoncées

Le ministre des Sports et Loisirs a aussi annoncé que son ministère va procéder à la mise en place des structures d’appui au mouvement sportif congolais. Il va procéder, tour à tour, à la mise en place du Centre national de la gestion des infrastructures sportives, du Comité national d’Anti-dopage, du Centre national de médecine de sport. Dans le même cadre de promouvoir le sport congolais, Amos Mbayo a également relevé la mise en place de l’Institut national de sport.

Restant toujours dans la promotion du sport, le ministre a fait savoir qu’il procédera incessamment à l’élaboration d’un « projet de la création d’une chaine de télévision spéciale du sport ». Cette chaîne de télévision, en à croire Amos Mbayo, sera le moteur de développement de sport interscolaire, interuniversitaire. Ainsi, Il a assuré que ce média s’attellera à la promotion des athlètes de toutes les disciplines sportives du pays. Le ministre des Sports et Loisirs tient à l’élaboration et à la promotion de la culture des activités sportives et physiques dans le pays.

Renforcement des capacités

Ayant été attentif aux multiples plaintes venant de la base, le ministre Amos Mbayo a opté pour l’organisation effective des fédérations conformément aux des lois et règlements de ce secteur dans le pays. Ce qui exige la collaboration étroite entre les fédérations et l’administration des Sports. Le ministre va pousser, à cet effet, les fédérations à favoriser l’éducation citoyenne des athlètes et des supporters.
Toujours dans le cadre de son programme de 100 jours, le ministère des Sports compte aussi lancer la formation continue de tous les cadres des fédérations.

Pour ne pas semer dans le désert, il a même annoncé « l’auto-exclusion des fédérations négligentes de l’accompagnement de l’Etat congolais ». Et de marteler, « désormais, toutes les fédérations sportives du pays auront l’obligation de remplir les termes de contrat d’objectifs préalablement signés avec le ministère des Sports ».
Le ministre Amos Mbayo a, avant de conclure, relevé l’application de l’effectivité de la sécurisation des rencontres sportives dans les prochains jours.

Il compte donc procéder à la réactivation de la « Commission nationale de lutte contre la violence, la pratique fétichiste et le dopage dans le monde sportif ». Concernant la santé des athlètes congolais, il a soutenu que l’application par l’administration du contrôle médical et de l’assurance fera l’objet d’un  suivi rigoureux du ministère des Sports et Loisirs.

*

*

Monter

Login

Lost your password?