..."/>

Réunion de conjoncture économique hier mardi : Trois projets intégrateurs de la BAD débattus à la Primature

la BAD débattus à la Primature

SPrésidée par le Premier ministre Ilunga Ilunkamba, cette réunion a abordé les projets de construction Wesso-Bangui-Ndjamena, du pont à jeter sur la rivière Ubangi pour relier Bangui à Zongo, et la construction du pont-rail entre Kinshasa et Brazzaville.
Par Lucien Kazadi T.

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé, hier mardi 05  novembre 2019 à la Primature, la réunion du Comité de conjoncture économique. Les ministres membres permanents à ce rendez-vous hebdomadaire et quelques invités y ont pris part.
Le compte rendu de cette rencontre a été fait par la Vice-premier ministre en charge du Plan, Elysée Munembwe, qui est revenue sur les projets intégrateurs de la BAD (Banque Africaine de Développement), supervisés par la CEEAC, qui ont été débattus par les membres du Comité de conjoncture économique.

Il s’agit du projet de construction de la route Wesso-Bangui-Ndjamena, celui du pont à jeter sur la rivière Ubangi pour relier Bangui-Zongo, ainsi que du projet de construction du pont route-rail sur le fleuve Congo entre Kinshasa et Brazzaville.
Les trois projets vont être soumis encore au Conseil des Ministres pour approbation, et un autre projet de décret pour la création de l’Agence nationale de promotion des exportations.

Les membres du Comité de conjonture économique ont été aussi informés de la situation générale qui prévaut dans le secteur minier telle que présentée par le ministre des Mines. Pour sa part, le ministre des Transports et Voies des communications a présenté le projet de joint-venture entre Africa Wood et l’Ogefrem (Office de gestions des frets multimodales.
Le projet de construction du port en eaux profondes de Banana et celui de production des permis de conduire en RDC (interdite depuis 2017) ont été aussi débattus. Le ministre du Commerce Extérieur et sa collègue de l’Economie nationale ont soumis au Comité de conjoncture économique, en ce qui leur concerne, la situation de la pénurie de farine de maïs au Kasaï-Oriental et les pistes de solutions pour une sortie urgente.

Partenariat mondial pour l’éducation à Kinshasa

Dans un autre registre, le directeur de cabinet du Premier ministre, Kabuya Kalala, a reçu en audience, la même journée de mardi 05 novembre, une délégation du Partenariat mondial pour l’Education conduite par sa directrice, Alice Albright. La délégation a été accompagnée auprès du 1èrministre par le ministre d’Etat en charge de l’Enseignement primaire et secondaire, Willy Bakonga, afin d’examiner les priorités du Gouvernement congolais sur le financement de l’enseignement de base en RDC.

La directrice du Partenariat mondial a été émerveillée par l’engagement du Gouvernement congolais, qui est dans une dynamique en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement de base en RDC, afin que les enfants congolais arrivent à acquérir des connaissances pour construire l’avenir du pays.

*

*

Monter

Login

Lost your password?