..."/>

Situation en Ituri : Le député Iracan Unen en appelle au respect de la loi

Le député national Iracan Unen Gratien

Cet élu national a également invité la population de sa province de rester calme et de faire confiance à ses députés provinciaux
Par Marcel Tshishiku

Le député national, Iracan Unen Gratien de Saint-Nicolas, a recommandé, le 22 novembre dernier, « le respect strict de la loi » dans le contentieux entre, d’une part, Jean Bamanisa Saidi, Gouverneur de la province de l’Ituri et, d’autre part, les députés provinciaux de l’Assemblée de cette province, située dans la partie orientale du territoire de la République Démocratique du Congo.
Iracan Unen Gratien de Saint-Nicolas a formulé cette recommandation depuis la ville province de Kinshasa, lors d’un échange avec les professionnels des médias au Palais du Peuple, siège du Parlement de la République.

Estimant que les causes de la destitution du Gouverneur de province, Jean Bamanisa, sont difficiles à expliquer, Iracan Unen Gratien de Saint-Nicolas a évoqué certaines  sources qui ont accusé le chef de l’Exécutif de sa province d’origine de plusieurs griefs.
Ainsi, le Gouverneur de l’Ituri est accusé d’avoir vendu 12 lingots d’or, sans verser les revenus de cette vente dans la caisse de la province; d’avoir négligé la réhabilitation des routes de sa juridiction, qui se trouvent dans un état de dégradation avancé; d’avoir mal géré les fonds récemment alloués  à l’Ituri pour financer l’exécution des travaux d’intérêt commun; et, surtout, de laisser ses proches collaborateurs outrager les députés provinciaux de l’Ituri à la grande déception de ces derniers, qui se sentent choqués.

« Invité à présenter ses moyens de défense devant les élus locaux, le Gouverneur Jean Bamanisa n’a pas daigné répondre positivement à cette invitation. Les députés provinciaux ont été surpris de voir des agents de la police bloquer toutes les entrées du siège de l’organe délibérant de la province et de les empêcher d’y accéder », a expliqué le député national Iracan Unen Gratien de Saint-Nicolas, en ajoutant que la police a même empêché les élus locaux de se réunir, même sous les arbres de la cour du site de l’Assemblée provinciale. Ces derniers ont finalement siégé dans le bureau du président de leur institution. A en croire Iracan Unen Gratien de Saint-Nicolas, cette rencontre s’est soldée par la destitution de Jean Bamanisa, approuvée par 27 voies favorables et 1 abstention.

A une question de la presse, l’élu national de l’Ituri a souligné que la loi en la matière oblige le Gouverneur déchu de démissionner dans les 48 heures, qui suivent la décision des députés provinciaux et que, dans le cas contraire, le Président de l’Assemblée provinciale a le droit de prendre des mesures qui s’imposent.

Reconnaissant que l’Ituri vive actuellement dans un climat de tension en raison de cette situation qui a divisé ses habitants, le député Iracan Unen Gratien de Saint-Nicolas a appelé la population locale à rester calme et à faire confiance à ses élus.
Il a insisté sur la nécessité de renforcer le contrôle parle parlementaire et de veiller à l’application des résolutions prises dans ce cadre par les élus.

*

*

Monter

Login

Lost your password?