..."/>

Lors de la 28ème journée déontologique de Kinshasa : Les médecins appelés à respecter l’éthique de leur profession

Le président du Conseil urbain de l’Ordre des médecins (CUOM) a invité, le 4 janvier 2020, les médecins prestant dans sa juridiction à exercer leur profession selon les règles de la déontologie régissant la pratique de la médecine.
Le docteur Elvis Bula a formulé cette recommandation lors de l’ouverture de la 28ème journée déontologique de Kinshasa, tenue dans l’amphithéâtre de l’Université technologique Bel Campus, sur la 8ème Rue, Limete/industriel, dans la ville de Kinshasa, qui a été axée sur le thème « l’éthique et la déontologie médicales, socle de la pratique de l’art de guérir ».

Il a également demandé aux médecins membres de sa structure de s’acquitter régulièrement de leurs cotisations mensuelles afin de permettre au CUOM de faire face à ses charges, ajoutant que 6 médecins ont été appréhendés et sont en voie d’être transférés en prison pour non respect des normes de l’éthique et que tous les cas similaires seront sévèrement sanctionnés cette année.

Selon le président du CUOM, les jeunes médecins doivent recevoir leurs primes de risque pour éviter les tensions sociales. Il en a appelé à la conscience de tous les médecins en vue de faire preuve de prudence, discipline et respect mutuel et, par là, contribuer à l’édification de la noblesse, du prestige et de la respectabilité de l’Ordre des médecins.

Dans son discours d’ouverture de la journée, le président national de l’Ordre des médecins, le docteur Berthier Nsadi, a, pour sa part, insisté sur le rôle de sa structure, indiquant que les démarches seront amorcées pour amener les médecins œuvrant dans le secteur privé à contribuer à l’édification de la corporation.

Le Dr Berthier Nsadi a, pour terminer, informé les participants à la journée que l’année 2020 sera marquée par l’organisation de l’élection des dirigeants de l’Ordre, même dans les cellules qui sont devenues des organes et dont les mandats des dirigeants, qui étaient auparavant de 3 ans, sont relevés à 5 ans.

Après cette cérémonie d’ouverture, le Dr Likinda Evariste est intervenu sur le sous-thème « les fondements de l’éthique: la déontologie dans la pratique médicale ». Par l’intermédiaire de sa représentante, Dr Tshisuaka Philomène, le professeur-docteur Tshilolo Léon a expliqué « Léthique et la pratique médicale », tandis que son collègue, le Dr Kazadi Mpoyi Justin s’est appesanti sur « les défis actuels de la déontologie médicale ».

Ensuite, le conseiller principal du Président de la République au Collège santé et bien-être, le Dr Bola Benjamin, a planché sur le sous-thème « les valeurs fondamentales et la problématique des affectations des médecins en RDC ». Il a relevé l’intégrité, le professionnalisme et le respect de la dignité et du genre, comme valeurs fondamentales inscrites dans la vision du Chef de l’Etat, telle que contenue dans son programme d’action.

Evoquant le passage dudit programme, lié à la bonne gouvernance, le Dr Bola Benjamin a expliqué les notions de la lutte contre la corruption et des crimes économiques, sans oublier le contrôle physique pour éradiquer les fictifs parmi les médecins dans les structures de l’Etat, la carence des médecins dans les provinces et leur pléthore dans les centres urbains, la prolifération des centres médicaux et  des universités formant les médecins, et autres.

Il a ainsi demandé à l’Ordre des médecins de travailler pour mettre de l’ordre dans le secteur sans céder aux pressions politiques et sans complaisance, et de s’assurer qu’il a le soutien de la Présidence de la République, avant de céder la place à d’autres intervenants.

D’autres exposés ont porté sur « Epidémie de la maladie à virus Ebola dans le Nord-Kivu et Ituri », « Initiation à la communication non violente », « Les fautes médicales face à la responsabilité pénale et civile du médecin », etc.
Enfin, quelques personnalités ont reçu des diplômes de mérite pour avoir contribué à l’épanouissement et au bon fonctionnement de l’Ordre des médecins.

Parmi ces personnalités, se trouvent notamment le professeur-docteur Jean-Jacques Muyembe, le Dr Pascal Tshamala, le Dr Kabamba Mbuebue, etc.

Par Marcel Tshishiku

*

*

Monter

Login

Lost your password?