..."/>

Environnement : Le changement climatique, une menace, selon la Commission européenne

Ursula von der Leyen présidente de la Commission européenne

Ursula von der Leyen a surpris jusqu’aux défenseurs de l’environnement lorsqu’elle a annoncé qu’elle ferait de la politique climatique la « ?marque de fabrique? » de son mandat.  La nouvelle présidente de la Commission européenne n’a pas été avare en superlatifs quand elle a présenté son programme phare en matière de politique environnementale.

« ?C’est le moment où l’Europe marche sur la lune? », a déclaré la démocrate-chrétienne allemande en dévoilant son très attendu Green deal européen, le 11 décembre dernier. Le changement climatique « ?est une question existentielle pour l’Europe et pour le monde? », a-t-elle souligné après avoir obtenu une large majorité lors du vote de confirmation du Parlement européen sur son exécutif, en novembre dernier.

« ?Nous sommes dans une situation d’urgence climatique? », a renchéri Frans Timmermans. L’ancien ministre des Affaires étrangères néerlandais est désormais le second d’Ursula von der Leyen, chargé de piloter le Green Deal.
A ceux qui reprochent à la Commission d’aller trop loin et trop vite avec ses plans de réduction des émissions de gaz à effet de serre, il a rétorqué que l’Europe n’avait pas le choix.

Le changement climatique, une menace

Le changement climatique est « ?semblable à une comète? » qui menace de frapper la Terre dans 30 ans, a-t-il déclaré à une assemblée d’élus locaux en décembre. « ?Ce n’est pas seulement bien de le faire, c’est nécessaire? » a-t-il martelé. Jusqu’alors, une telle rhétorique sur le changement climatique était inédite à Bruxelles  du moins au plus haut niveau de la Commission européenne.

Mais les bonnes paroles ne suffisent pas et l’Europe dans son ensemble doit maintenant passer aux actes. La bonne nouvelle est que la Commission n’est pas la seule à considérer le réchauffement climatique comme une menace existentielle. Le Parlement européen a lui aussi musclé son discours en votant en novembre une résolution déclarant l' »?urgence climatique? » en Europe.

En dehors de Bruxelles, les Etats membres de l’UE semblent également largement soutenir cette initiative. Lors d’un sommet en décembre dernier, les chefs d’Etat de l’UE ont approuvé le Green Deal européen d’Ursula von der Leyen, malgré les réserves de la Pologne concernant l’objectif européen d’atteindre la neutralité climatique d’ici à 2050.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?