..."/>

Visite-surprise de Félix Tshisekedi hier jeudi à l’UNIKIN : La reprise des cours confirmée pour le 24 Février 2020

felix à unikin

Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a  visité hier  jeudi 13 février les installations de l’Université de Kinshasa (UNIKIN). Sur place, le chef de l’État a été  accueilli par le comité de gestion, chapeauté par le recteur Daniel Ngoma. Félix Tshisekedi  a également visité les homes et d’autres bureaux en réhabilitations après la manifestation violente des étudiants.

Les étudiants de l’Université de Kinshasa ne seront pas logés dans les homes, malgré la reprise des cours fixée au 24 Février 2020. Cette décision  a été prise par le ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), après avoir examiné le procès-verbal portant proposition de la date de reprise des enseignements et des activités à UNIKIN. Pour rappel, c’était lors d’une réunion tenue le mardi 27 janvier entre le ministre de l’ESU et le conseil des partenaires (COPA) composé du comité de gestion, les corps académiques et scientifiques ainsi que la coordination des étudiants.

La crainte d’une année blanche s’éloigne

Cette décision a réjoui les étudiants, qui craignaient de passer une année blanche. Concernant le logement des étudiants, beaucoup d’entre eux n’approuvent pas cette décision, qui, selon eux, ne facilite pas la tâche aux étudiants de l’UNIKIN venus des provinces de la RD Congo  et des pays étrangers,  dont certains jusqu’à ce jour ont des difficultés pour trouver un abri. Par contre d’autres soutiennent cette décision et estiment qu’elle va remettre de l’ordre dans le logement des étudiants au sein de  cette Université.

« Il était temps que l’Etat congolais prenne ses responsabilité en mains. Cette décision va permettre aux autorités d’assainir non seulement les homes mais également leur permettre de savoir qui sont réellement étudiants de l’UNIKIN », fait remarquer  un étudiant de l’UNIKIN, qui a également indiqué que certains étudiants se permettaient de loger les étudiants d’autres université en leur faisant payer des loyers chaque fin du mois !

Séquelles des heurts des  06 et 07 janvier entre étudiants et forces de l’ordre

Pour rappel, le gouvernement avait décidé le 08 janvier dernier de fermer de manière momentanée la principale université publique du pays, après des heurts qui avaient éclaté les 06 et 07 janvier 2020 dernier, entre étudiants et forces de l’ordre. Les étudiants qui manifestaient contre la majoration des frais avaient saccagé quelques locaux administratifs de l’université et tué deux policiers. Une situation qui a poussé le gouvernement à déguerpir tous les étudiants logés dans les résidences universitaires.

Le président Félix Tshisekedi a condamné ces violences,  avant de décider de la réfection des homes qui ne seront habités que par des étudiants régulièrement inscrits. Après sa descente sur le campus, le numéro un rd congolais a visité quelques ouvrages, comme les sauts-de-moutons en construction sur différents sites de Kinshasa.

Au cours d’une visite improvisée hier jeudi
Félix Tshisekedi palpe du doigt les travaux des sauts-de-mouton

Comme annoncée au 20è conseil de sécurité le week-end dernier, le chef de l’État a visité hier jeudi les différents chantiers de construction des sauts-de-moutons dans ville de Kinshasa. Après avoir visité le chantier en construction aux ronds-points Mandela et Socimat, le président de la République est allé aussi visiter, le même jour, les chantiers de ces ouvrages dans le district de Tshangu.

Dans cette partie de la capitale, le chef de l’État a précisément inspecté le carrefour du marché de la Liberté et de la place Pascal pour palper du doigt  les travaux 10 mois après le lancement dans son programme de 100 jours.
Accompagné des membres de son cabinet et de quelques membres du gouvernement, le chef de l’État vient de quitter la Tshangu pour poursuivre sa tournée d’inspection des chantiers. TDT

Par Carroll Madiya

*

*

Monter

Login

Lost your password?