..."/>

Le Samedi 22 Février à l’Académie des Beaux-Arts : Clôture de la 7ème Fête du livre de Kinshasa

fête du livre 5 edition

L’Académie des Beaux-Arts accueille, le Samedi 22 Février  à partir de 18 h 00, la  soirée de clôture  de la  7ème  Fête du livre de Kinshasa. Au programme, notamment la remise du prix Makomi et des prestations de slameurs. En entrée libre, le public pourra assister  à la remise du Prix Makomi, prix européen de littérature congolaise, en partenariat avec Orange. Deux  prix seront remis : le prix du meilleur livre édité en 2019 et le prix d’honneur de la Fête du livre.

Plus tard, sur la scène de l’ABA, six invités de la Fête du livre se plieront à l’exercice de la déclamation de textes accompagné par un ensemble musical inédit : Tyson Meya (Piano), Amoureux Kimpioka (guitare) et Olvier Martin Tshibanda (percussions). Après une première scène ouverte, à laquelle tous les slameurs sont invités à se joindre, Elisabeth Mweya Tol’ande, Soraya Odia, Mariusca Moukengue, Le K-Yann, Tata N’Longi Bia Titudes et Gauz clôtureront en mots et en musique ce rendez-vous.

La 7ème fête du livre de Kinshasa est programmée  du vendredi 14 au samedi  22 février prochain. Au sommaire:
Vendredi 14 février 2020 // 10H // Institut Français de Kinshasa Yala Nadia Kisukidi « Savoirs en conflit : que faire de la bibliothèque coloniale ? »  Nadia Yala Kisukidi, membre des Ateliers de la Pensée de Dakar, philosophe spécialiste de Bergson, théoricienne de la Décolonisation de la philosophie, échange  avec Sara Liwerant autour de ses travaux et de sa vision de la recherche en philosophie.

Samedi 15 février 2020 // 11H // Institut Français de Kinshasa

Le grand entretien de Gabriel Okoundji – Modération : Tata N’Longi Biatitudes. Gabriel Okoundji, Grand prix littéraire d’Afrique noire 2010, une des voix plus puissantes de la poésie congolaise, évoque  son parcours de poète, et sur le dernier travail mené avec des poètes et poétesses de Pointe-Noire.

Samedi 15 février 2020 // 15H30 // Institut Français de Kinshasa

Le grand entretien de Gauz – Modération : Florence Morice. Le Franco-ivoirien Gauz est un des principaux agitateurs de la scène littéraire africaine. Le lauréat du Grand prix littéraire d’Afrique noire 2019 pour le livre «  Camarade Papa » échange avec Florence Morice autour de son livre, de ses prises de positions sur l’édition, les migrations et partagera un temps rare avec son éditeur, présent pour l’occasion.
Mardi 18 février 2020 // 17H30 // Bibliothèque du Centre Wallonie Bruxelles
Le Cercle des écrivains, un des rendez-vous incontournables de la Fête du livre de Kinshasa.

Mercredi 19 février 2020 // 17H // Institut Français de Kinshasa

L’Auteur et la ville – Grande conférence, qui permet de  réfléchir au lien qu’entretiennent nos invités avec la Ville, avec leur ville, avec celles qui les ont particulièrement marqués et sur la façon dont ils la peignent dans leurs travaux. Entre histoire et poésie, c’est une balade entre Berlin, Istanbul, Nantes, le Caire, Jérusalem, Paris et Kinshasa que nous vous proposons. Un des moments les plus forts de la Fête du livre de Kinshasa.

Jeudi 20 février 2020 // 10H // Institut Français de Kinshasa

Julien Loiseau : « L’Afrique au temps du monde. Réflexions sur la longue durée de l’histoire africaine. » Historien médiéviste spécialiste de l’Islam, l’auteur est aujourd’hui un des plus fins historiens du Moyen-Âge de l’Afrique, d’une partie au moins : celle dans laquelle l’Empire Islamique a étendu ses bras et ses routes commerciales. Ces travaux l’ont amené à s’intéresser à cette période tout autour du Sahara. Une occasion rare d’entendre une des voix fortes sur l’Histoire du Continent.

Vendredi 21 février 2020 // 10H // Centre Wallonie Bruxelles « Journée mondiale de la Langue Maternelle ». Parler une langue, naître en elle, se construire par elle puis la comparer aux langues de nos rencontres, de l’enseignement, de l’administration, des voisins ou de la famille. Penser cette langue, et choisir d’écrire par elle, avec elle… ou sans elle. Tous ces points seront débattus par le Panel d’Invités sous la houlette de Richard Ali : Djaïli Amadou Amal, Bia Titudes, et Jocelyn Danga.

Samedi 22 février 2020 // 15H // Institut Français de Kinshasa

Le grand entretien de Valérie Manteau – Modération : Florence Morice. L’intervenante  est journaliste, autrice et  a été éditrice.  Aujourd’hui engagée dans le collectif du 5 novembre à Marseille, elle reviendra avec Florence Morice sur ses deux livres dont Le Sillon, prix Renaudot 2018, sur cet engagement au sein de sa ville et sur le projet d’écriture qu’elle s’apprête à mener à Kinshasa.

Sans oubliez, tout au long de la manifestation la « librairie éphémère », installée sur la Terrasse de l’Institut Français de Kinshasa.  Éditeurs locaux, libraires et bouquinistes offrent romans, nouvelles, essais,  recueils de poèmes et bandes-dessinées.

Par YHR

*

*

Monter

Login

Lost your password?