..."/>

Covid-19 : qui de Muyembe, Ilunkamba et Eteni, pilote la coordination de la riposte en RDC?

Muyembe, Ilunkamba et Eteni

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a promis de suivre personnellement l’évolution de la situation du  Coronavirus en République Démocratique du Congo. Le « Task Force » installé à son cabinet a pour  rôle de s’assurer de la bonne collaboration entre la commission multi-sectorielle du Gouvernement et la Cellule de riposte au Covid-19, pilotée par le Docteur Jean-Jacques Muyembe Tanfum. Alors que le Chef de l’Etat prépare également une réunion inter-institutionnelle, le ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, interrogé, sur un site d’information, donné des précisions sur le rôle de chaque institution dans la réponse.

Précisions

« Le président de la République n’a pas dit que le professeur Muyembe prendra la tête de la riposte. Il va prendre l’équipe technique de la riposte. L’équipe technique est constituée de plusieurs commissions et c’est lui qui va coordonner cette commission.

Il y a une commission multi-sectorielle qui est présidée par le Premier ministre et  il y a la commission nationale de coordination qui est présidée par moi-même, donc le professeur Muyembe va prendre la commission technique et répondra au ministère, à la commission multi-sectorielle qui est présidée par le premier ministre », a dit le ministre.

Eteni Longondo estime qu’il n’y aura pas de confusion dans les rôles des uns et des autres.
« Il n’y aura pas empiétement. Il va s’occuper justement de la partie technique, c’est-à-dire la prise en charge, le diagnostic, le suivi des malades et la partie coordination se fait au niveau du ministère, la partie multi-sectorielle se fait au niveau de la Primature ».

Un mécanisme de monitoring stratégique

Dans les mesures de riposte que le Président de la République avait annoncées le vendredi 13 mars, il avait insisté auprès des membres du gouvernement sur l’urgence de mettre en place un mécanisme de monitoring stratégique qui devrait être piloté par le Premier ministre. « Celui-ci devra suivre personnellement le tableau d’affectation des fonds décaissés.

Ceux-ci devront servir non seulement aux soins des malades, leur hébergement et leur restauration dans les bonnes conditions, mais aussi à la prise en charge des policiers commis à cette tâche, aux recherches en cours et à la motivation des Experts du Comité de pilotage », avait insisté le numéro rd congolais.

Au regard de cette orientation donnée, nous pensons qu’il y a lieu  d’éviter que la part du travail du ministre de tutelle empiète sur le travail des experts du Comité de pilotage qui doit être doté de tous les moyens financiers et techniques nécessaires, en vue d’une riposte efficace.

Le travail abattu par le professeur Jean-Jacques Muyembe dans la riposte contre Ebola ayant fait ses preuves, les autorités sont donc appelées à faire pleinement confiance à ce digne fils du pays dont la réputation a franchi les frontières nationales.

Par YHR

*

*

Monter

Login

Lost your password?