Type de recherche

Enseignement Primaire, Secondaire et Technique : Le paiement du 2ème palier des enseignants en difficulté !

Education La Tempête des Tropiques SOCIETE

Enseignement Primaire, Secondaire et Technique : Le paiement du 2ème palier des enseignants en difficulté !

Partager

Des sources syndicales avancent le chiffre de plus 500.000 personnes à payer au lieu de 400.000, sans compter les NU et NP!
Par Lucien Kazadi T.

Conformément à ce qui a été convenu entre, d’un côté, le Gouvernement et, de l’autre, le ban syndical, les enseignants sur l’ensemble du territoire national devraient se voir  payer, au cours de ce mois d’avril 2020, le « deuxième palier » de leurs salaires.

Mais, le constat fait relève que les salaires du premier palier ont été maintenus. Parmi les raisons avancées qui ont empêché le paiement de ce 2ème palier, outre la crise actuelle liée à la pandémie de la  Covid-2019, il y a surtout le clientélisme dans le recrutement au niveau de ce secteur de l’EPST (Enseignement Primaire, Secondaire et Technique).

Ces sources syndicales avancent le chiffre de plus de 500.000 enseignants à payer au lieu de 400.000, sans oublier les NU (nouvelles unités) et  NP (non-payés). Ce qui a perturbé et  augmenté de manière conséquente  l’enveloppe salariale prévue du côté du Gouvernement dans le cadre du paiement de ce 2ème palier des salaires de cette autre catégorie des agents de l’État.

C’est ainsi que dans sa conférence de presse tenue, le 22 avril dernier,  la Synergie des syndicats des enseignants a soutenu qu’on a été en train d’assister, dans l’opération d’identification des nouvelles unités, un recrutement massif et inopportun d’enseignants et présumés enseignants qui n’a pas permis la rationalisation efficiente et faciliter le paiement des enseignants  » NU « .

A cela s’ajoute l’élargissement inopportun des provinces éducationnelles, les amenant  48 à 60, qui a impacté négativement sur la promesse faite par le Chef de l’État de payer le 2ème palier, que tous les enseignants attendent avec empressement.

Aussi, pour toujours ces sources, le ministre de tutelle serait responsable de tous les problèmes qui se posent dans le secteur. Les enseignants ont d’ailleurs annoncé une grande rencontre pour dénoncer cette façon de gérer l’EPST par la tutelle. Affaire à suivre !

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *