A la une Education La Tempête des Tropiques SOCIETE

Reprise des activités académiques: Thomas Lohaka livre le chronogramme

Le ministre de l’ESU a programmé des travaux d’assainissement et désinfections des établissements
académiques et universitaires à partir 27 juillet, la reprise des activités administratives et académiques, autres
que les enseignements le 3 août, alors que les cours proprement-dits vont reprendre à partir du 10 août 2020!

Le ministre de l’ESU (Enseignement Supérieur et Universitaire), Thomas Lohaka, a annoncé les activités académiques à travers le pays dans une note circulaire N°005/ MINESU/CABCAB/TLL à l’attention des chefs des établissements publics et prives de son secteur du 22 juillet 2020.

Il a voulu, à travers cette note circulaire, exécuter l’instruction du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, qui a procédé, depuis le mardi 21 juillet 2020, à la levée de l’Etat d’urgence décrété à la suite de la déclaration au pays de la maladie à Coronavirus 2019 dite «Covid-19» le mois de mars 2020. Le ministre Thomas Luhaka a ainsi livré le chronogramme de reprise des activités académiques.

Il s’agit à partir du 27 juillet des travaux d’assainissement et désinfections des établissements académiques et universitaires, la reprise des activités administratives et académiques, autres que les enseignements, alors que les cours vont reprendre à partir du 10 août 2020 sur toute l’étendue du pays.

Il y a eu cependant des précisions pour les responsables de ces établissements de programmer une reprise progressive en commençant par des activités réunissant un peu de personnes, à l’occurrence des réunions des organes, les soutenances des thèses et défenses des mémoires (DEA/DES), licence et jury de 4èmedoctoral, l’organisation des jurys de délibération, le cas échéant, et autre les enseignements dans les classes terminales et des promotions à faibles effectifs.

Les institutions académiques et universitaires ont cependant été invitées à prendre les dispositifs possibles pour le respect des mesures préventives édictées par les autorités sanitaires compétentes et des gestes barrières, qui doivent être de stricte application surtout dans les provinces affectées par la Covid-19.

PAR LUCIEN KAZADI T.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *