Type de recherche

Prison centrale de Beni : La CRDH alarme sur les conditions des détenus vivant avec handicap

La Tempête des Tropiques POLITIQUE Province

Prison centrale de Beni : La CRDH alarme sur les conditions des détenus vivant avec handicap

Partager

Par Carroll Madiya

La convention pour le respect des droits humains (CRDH), dénonce les conditions de détention dans la prison centrale de Beni Kangbayi. Le chargé de monitoring de cette organisation de défense des droits humains, Maître Eli Kiyonga, a fait savoir que cette prison détient plus de 60 personnes vivant avec handicap, qui demeurent également dans des conditions de vie précaire.

La CRDH atteste avoir répertorié 70 cas de violation et abus des droits humains, pour le seul mois de juillet.
Elle demande à l’Etat congolais de penser à mettre ces personnes vulnérables dans des conditions humaines acceptables, selon les normes tant nationales qu’internationales. Ces personnes, renchérit le chargé de monitoring, vivent dans les mêmes conditions que les autres, en dépit des traités internationaux définissant certaines mesures spécifiques reconnues aux personnes vivant avec handicap.

Selon le directeur de la prison centrale de Kangbayi, Tshongo Makelele, interrogé par la CDRH lors d’une visite le Dimanche dernier, il est difficile de placer ces prisonniers dans des conditions particulières, de part une forte exiguïté observée dans cette maison carcérale.

Et d’ajouter qu’avec plus de 1400 prisonniers, pour une prison capable d’héberger seulement 250 pensionnaires, il est difficile à son niveau de répondre à cette exigence. « Il revient aux autorités compétentes de prendre des décisions quant à ce », a-t-il conclut.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *