Type de recherche

Donatien Tshimanga prend les commandes de la Régie d’assainissement de la ville de Kinshasa

La Tempête des Tropiques POLITIQUE Province

Donatien Tshimanga prend les commandes de la Régie d’assainissement de la ville de Kinshasa

Partager

Par BEN DIBANZILUA/CP

La régie d’assainissement de la ville de Kinshasa, RASKIN en sigle, vient d’être dotée d’un nouveau mandataire à sa tête. Il s’agit de Donatien Tshimanga Tshibala qui sera secondé par son adjointe Mme Mbemba Tekila Tabitha. Ces nouveaux mandataires succèdent respectivement aux sortants TIMONIER Muding et Mme Joséphine Tumba.
La cérémonie de remise er reprise s’est déroulée le vendredi 02 octobre au siège de la Raskin située dans la commune de Lingwala à Kinshasa.

Cette cérémonie a connu la participation du secrétaire exécutif du gouvernement provincial de la ville de Kinshasa, le directeur de cabinet madame le commissaire général en charge de l’environnement, l’Inspecteur de service de la ville de Kinshasa ainsi que les membres du comité de gestion de la RASKIN.

Dans son allocution, le nouveau patron de la Régie d’assainissement de la ville de Kinshasa a fait savoir que sa mission principale au cours de son mandat à la tête de la régie d’assainissement de Kinshasa sera d’assurer la propreté dans la ville de Kinshasa. En ce qui concerne la situation de paie des agents, Donatien Tshimanga a promis qu’il s’entretiendra dans les jours qui viennent avec l’exécutif provincial pour trouver une solution dans l’immédiat.

Pour sa part, le Directeur Général sortant, Timonier Muding, a rappelé les difficultés éprouvées au cours de l’exercice de son mandat. Selon lui, l’insuffisance des matériels et la difficulté en ressources financières étaient à la base de disfonctionnement de différents services à la RASKIN.  » Les agents sont démotivés par la faible rémunération comparativement à d’autres services de la ville. Notre combat était axé sur la valorisation de ce service en assurant une bonne prise en charge sanitaire du personnel, l’instauration de l’équilibre de revenus à tous les agents, ainsi que sa régularité. Et la récupération de tous les droits bénéfiques aux agents.

La RASKIN emploie deux cent cinquante agents et utilise un bon nombre de prestataires dans ses différents services. l’insuffisance de matériels et le manque de ressources financières ne lui ont pas permis de faire face au grand besoin d’assainissement de la ville province de Kinshasa. Toutefois, quelques projets ont été mis en place en vue de générer quelques recettes, a encore fait savoir le directeur Général sortant.

Pour rappel, la régie d’assainissement de Kinshasa RASKIN en sigle est une institution publique dont la mission principale est de contribuer à l’assainissement de la ville de Kinshasa. Elle est sous tutelle du ministère provincial de l’Environnement.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *