Type de recherche

Conséquence de la rupture du dialogue Gouvernement- Intersyndicale nationale de l’Administration publique: Sit-in des fonctionnaires, agents de l’Etat, enseignants ce mercredi devant le Palais de la Nation

A la une Education La Tempête des Tropiques SOCIETE

Conséquence de la rupture du dialogue Gouvernement- Intersyndicale nationale de l’Administration publique: Sit-in des fonctionnaires, agents de l’Etat, enseignants ce mercredi devant le Palais de la Nation

Partager

Selon le président de l’INAP, Fidèle Kiyangi Matangila, cette manifestation à trait aux revendications portant sur l’application du « protocole d’accord 2018 » qui fixe le salaire du huissier à deux cent dollars américains
Par LKT

Agents et fonctionnaires de l’Etat, enseignants, professionnels et administratifs de la santé, administrateurs des marchés de Kinshasa, et autres agents publics se sont donné rendez-vous demain mercredi 04 novembre devant le Palais de la Nation, cabinet de travail du Président de la République, pour un sit-in afin d’exposer au numéro un des Congolais leurs différents problèmes.

C’est le président de l’INAP (Intersyndicale nationale de l’Administration publique), Fidèle Kiyangi Matangila, qui soutient d’ailleurs les consultations initiées par le Chef de l’Etat pour la mise en place de l’union sacrée de la Nation, qui a annoncé cette manifestation.

Selon lui, celle-ci vise à permettre aux fonctionnaires, à diverses catégories d’agents de l’administration publique d’exprimer une fois de plus leurs revendications, notamment l’application du « protocole d’accord 2018 » fixant le salaire du huissier à deux cent dollars américains. Tout cela été expliqué au cours d’un point de presse tenu le week-end dernier dans le bureau de l’INAP, à Kinshasa.

Les autres revendications pour l’INAP sont l’octroi de primes permanentes à toutes les administrations, les frais de soutien aux ménages des fonctionnaires de l’État, tel que promis par le Gouvernement central pour compenser l’impact de la Covid-19, la mécanisation de tous les vrais « non-payés » et « nouvelles unités » de 2018. Les agents et fonctionnaires de l’État tiennent également à l’allègement de l’IPR (Impôt sur le Revenu Professionnel).

Ainsi, l’appel a été lancé aux professionnels et administratifs de la santé, enseignants, administrateurs des marchés à se joindre au sit-in de ce mercredi. Les administrations, hôpitaux, écoles et autres vont être fermés », a déclaré Fidèle Kiyangi.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *