Type de recherche

Le make-up de plus en plus prisé par les Kinoises

La Tempête des Tropiques SOCIETE

Le make-up de plus en plus prisé par les Kinoises

Partager

Par Tantia Sakata

Actuellement à Kinshasa, une nouvelle tendance de soins de beauté appelée make-up est de plus en plus prisée par les femmes et jeunes filles à Kinshasa. A en croire certaines filles, cette forme de maquillage donne à la personne qui la porte un autre aspect à cause de sa beauté et permet, en fait, de couvrir certaines imperfections de la peau.

Raison pour laquelle, celles qui ont de problème des tâches et des boutons ont facilement adopté cet artifice pouvant apporter une touche particulière à leur beauté. Question de paraître sous un nouveau jour sans pour autant s’inquiéter de l’anomalie de sa peau.

Etant donné que l’application du maquillage exige un bon nombre des produits le visage apparaît sous un angle différent, et cela attire autant de regard et de compliment. Ainsi, cela est devenu un mode dans le chef de beaucoup de femmes et jeunes filles qui ne peuvent plus s’en passer.

Par ailleurs, la métamorphose de celle qui porte ce maquillage donne l’impression qu’on est en face d’une autre personne. C’est le côté critique de cet accessoire artificiel du fait qu’il y a des filles qui craignent de recourir à ce make-up suite au critique. Car, une fois que le make-up a été enlevé, la personne devient méconnaissable, et cela gêne naturellement plusieurs consciences surtout celles qui tiennent à garder leur beauté naturelle.

Le moins que l’on puisse dire est que la tendance de ce make-up exige la superposition de plusieurs couches, notamment fond de teint, poudre fixante, mascara, anticernes, blush… empêchant à la peau de respirer normalement pouvant causer des points noirs, des réactions cutanées, des boutons. En ce qui concerne d’autres conséquences il ya le vieillissement de la peau.

Le fait d’appliquer quotidiennement du maquillage a tendance à accentuer le vieillissement cutané prématuré, soulignent les professionnels de la beauté.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *