Type de recherche

Environnement politique rd congolais: départ en vue et sollicitations chez Fayulu

A la une La Tempête des Tropiques Nation POLITIQUE

Environnement politique rd congolais: départ en vue et sollicitations chez Fayulu

Partager


Par MKM

L’ancien Premier ministre, Augustin Matata Ponyo dit « Mapon », a rendu visite hier mercredi 11 mai à Martin Fayulu Madidi à Faden House, où il continue à assumer ses responsabilités de contestation contre le régime en place. Pendant plusieurs heures, les deux se sont parlé sans aucune déclaration à l’issue de la rencontre.

Matata Ponyo, qui a encore maille à partir avec justice, suite à la débâcle de la ferme agro-pastorale de Bukanga- Lonzo, a lancé depuis le 3 mai son parti politique dénommé Leadership pour la bonne gouvernance et le développement (LGB). À l’issue du congrès de ce nouveau né, il a été propulsé Candidat à la prochaine présidentielle.

Se rangeant dans l’opposition, après avoir démissionné du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), il vient faire un tour au sanctuaire de celui qui se considère dans le camp adverse contre la nouvelle majorité au pouvoir.

Mais la présence risque de compliquer l’avenir de Martin Fayulu Madidi, qui est aussi courtisé, comme LAMUKA, dans le Bloc patriotique, où il chemine avec des Kabilistes bon teint. « Mapon » étant un transfuge du parti phare du FCC, le PPRD.

Pendant la même période, un des alliés de Martin Fayulu multiplie des déclarations vraiment à l’opposé de la ligne de conduite de LAMUKA. Adolphe Muzito Fumutshi, qui s’est désolidarisé du sit-in du Bloc patriotique, vient de louer les résultats obtenus par le pouvoir en place en matière économique.

Concrètement, le prédécesseur de Matata Ponyo a souligné dans un tweet disponible sur le Net. « Face aux performances historiques actuelles du pays du point de vue de ses recettes propres, nécessité d’un budget rectificatif 2022 (Collectif budgétaire) pour une affectation rationnelle et légale des ressources additionnelles d’avril et à venir non prévues au budget 2022″, cet ancien Inspecteur des finances s’incline devant la réalité des chiffres. Au niveau de son parti, Nouvel Élan, un cadre avait soutenu le voir postuler à la prochaine présidentielle.

Au finish, Martin Fayulu Madidi dit « Mafa » risque de se voir désabusé. Si, au Bloc patriotique, il ne pèse pas tellement lourd, le rapprochement Joseph Kabila Kabange et Moïse Katumbi Chapwe voulu par un prélat katangais risque de lui être fatal. Il est prévu une réconciliation entre ces personnalités du Grand Katanga entre le 17 mai, date historique de l’avènement AFDL.

D’autre part, il se rapporte que Joseph Kabila compte rajeunir le PPRD en plaçant dans les premières loges, un ancien proche de Matata.