Type de recherche

Lingwala : la Gouvernance sécuritaire participative au centre d’un atelier

La Tempête des Tropiques Province SOCIETE

Lingwala : la Gouvernance sécuritaire participative au centre d’un atelier

Partager


Par Thony Kambila

Le bourgmestre de la commune de Lingwala, Norbert Muchiga Zihindula, a procédé à l’ouverture des travaux d’un important atelier de renforcement des capacités des autorités étatiques et la société civile sur la Gouvernance sécuritaire participative. Cette activité, qui a été lancée à la maison communale, va durer du 10 au 18 juin, est organisée par la commune de Lingwala, avec l’appui de la Section des affaires civiles de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation de la République Démocratique du Congo (MONUSCO).

Kuluna, délinquance juvénile, manipulation des jeunes

Dans son mot d’ouverture, Norbert Muchiga a indiqué que ce projet tombe à point nommé, dans la mesure où cette commune fait face à certains défis sécuritaires, entre autres, le phénomène kulunas, la délinquance juvénile, la manipulation des jeunes, etc. ” Nous croyons que ce projet de gouvernance sécuritaire participative va contribuer à l’amélioration de la situation dans nos quartiers et rues de notre municipalité “, a expliqué l’édile municipal , en indiquant que si l’homme de la rue ne comprend rien de la sécurité collective, le pays ne peut pas aussi marcher car il aura anarchie partout.

Pour lui, la sécurité collective ne peut être construite sans la sécurité individuelle. C’est la raison pour laquelle il a demandé aux participants de se considérer comme des leaders naturels de la sécurité globale. ” Il n’y a pas de développement sans sécurité “, a-t-il conclu.

“Il n’y a pas de développement sans sécurité”

Il sied de rappeler que cette session de renforcement des capacités réuni conseillers municipaux, chefs de quartiers et de rues, membres de la société civile, ainsi qu’agents de l’inspection générale de la territoriale.