Type de recherche

Publication éphémère des appels d’offres : l’ARSP accorde 15 jours à la société KCC du Groupe Glencore pour se conformer

ECONOMIE La Tempête des Tropiques Richesses naturelles SOCIETE

Publication éphémère des appels d’offres : l’ARSP accorde 15 jours à la société KCC du Groupe Glencore pour se conformer

Partager


Par LKT

L’autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (Arsp), à travers son Directeur général (DG) Miguel Kashal Katemb, a accordé, jeudi 13 juin 2024, à la société minière Kamoto Cooper Company (KCC), du Groupe Glencore, un délai de 15 jours pour se conformer aux exigences du secteur de la sous-traitance en République Démocratique du Congo (RDC), après la publication éphémère et fantaisiste de ses appels d’offres.

” Les responsables de la société KCC ont été auditionnés par les Officiers de police judiciaire (Opj) de l’ARSP pour avoir publié sur le site www.arsp.cd des appels d’offres éphémères et fantaisistes qui n’ont duré que 48 heures seulement “, ont relevé de source administrative au quotidien La Tempête des Tropiques.

C’est ainsi, pour cette source, le DG Miguel Kashal Katemb a donné des instructions à direction provinciale de son institution du Lualaba et la société Minière KCC de trouver un compromis consistant à rallonger le délai à 15 jours afin de permettre aux sous-traitants de soumissionner et profiter de ces opportunités de ces marchés .

Depuis son avènement à la tête l’Arsp, le secteur de la sous-traitance connaît une autre dynamique. Les sociétés privées ne cessent de se conformer. Le DG Kashal Katemb ne fait qu’appliquer la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui à une véritable classe moyenne congolaise.

Pour rappel, l’ARSP est un établissement public créé par le décret n°18/019 tel que modifié et complété par le Décret N°20/025 du 12 Octobre 2020, avec pour objectif de réglementer les activités de sous-traitance commandées par des entreprises privées donneurs d’ordre opérant dans tous les secteurs de l’économie nationale.

Elle a pour mission de planifier, contrôler, concevoir et proposer des reformes en matière de sous-traitance dans le secteur privé. L’ARSP est donc chargée de la conception, de la mise en œuvre et du suivi des politiques nationales et sectorielles, des contrats de mise en œuvre des objectifs pour la réglementation des activités de sous-traitance privé. Dans son rôle de régulateur, l’ARSP constitue un outil important du Gouvernement congolais dans la mise en place de sa politique de diversification de l’économie nationale et de création des conditions favorables à l’émergence d’une classe moyenne d’entrepreneurs congolais.