..."/>

A 10 jours de la commémoration de la mort de Papa Wemba, aucune activité officielle signalée à Kinshasa

papa wemb

Le 24 avril prochain, soit dans 10 jours, l’Afrique entière commémorera l’an 1 de la disparition du Roi de la rumba congolaise, Papa Wemba Kemafumbe. Curieusement, à Kinshasa, rien d’officiel n’est encore annoncé dans ce sens, au regard de la dimension de l’artiste.

Pourtant, ailleurs, deux musiciens congolais, Stino Mubi et Sangwa Maray Maray, se produiront à Tokyo, au Japon, le 22 avril 2017, dans le cadre de cet évènement. Des sources bien informées confirment que ces deux artistes musiciens sont invités pour revisiter une partie du répertoire de Bakala Dia Kuba qui, durant un moment de sa carrière, avait émerveillé le peuple japonais sur le plan musical et de la sape.

Du côté d’Abidjan, les Ivoiriens entendent honorer également comme il se doit la mémoire du patron de Viva La Musica. Le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) de cette année mettra en exergue ce grand chanteur qui a justement rendu l’âme à Abidjan, en pleine scène, il y a de cela une année.

Toutefois, renseigne-t-on, les Villageois de Molokai se sont organisés à leur manière pour offrir un spectacle au « Village Léopards », dans l’enceinte du stade Tata Raphaël, jeudi 20 avril 2017. Puis le groupe se rendra à Abidjan où il prestera au Femua, lundi 24 avril 2017.

Cette 10ème édition qui est dédiée à l’artiste congolais s’annonce mouvementée, car plusieurs activités d’envergure y sont programmées, notamment la rebaptisation du quartier où se déroule ce festival au nom de l’illustre disparu. D’ailleurs, au niveau de l’Union africaine, cette date a été choisie comme étant la « Fête de la musique africaine ». Une façon pour cette organisation continentale de reconnaître la grandeur de cette icône de la culture africaine.

Par LM

*

*

Monter

Login

Lost your password?