..."/>

Adopté au cours du dernier Conseil des ministres : Le budget 2020 passe de 7 à 10 milliards USD

gouvernement Ilunga lors de son investiture à Assemblée nationale photo prise par Erick Ks

Le Président Félix A. Tshisekedi, qui s’attaque à plusieurs chantiers à travers le pays, s’est impliqué pour doubler ce projet de loi de Finances!
Par Lucien Kazadi T.

Le Conseil des ministres a adopté, au cours de sa dernière réunion du 11 octobre 2019, un projet de budget 2020 chiffré à 10 milliards USD.  Ce projet de loi de Finances qui vient donc d’être revu à la hausse, passe ainsi de 7 milliards USD, montant fixé autre fois, pour 10 milliards USD.

Avec un budget de 10 milliards USD, la RDC a pris l’option de doubler son enveloppe annuelle des recettes et dépenses, à travers ses projets et chantiers. Il faut dire que le budget actuel de la RD Congo a été de  6 milliards USD, pour être après revu à la baisse à 4,5 milliards USD.
De nombreux experts parlent d’un véritable exploit si jamais le Gouvernement arrivait à mobiliser ce montant au cours de l’année 2020. Ce qui est d’ailleurs normal, quand on sait que le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, s’emploie à s’attaquer à plusieurs chantiers exigeant beaucoup d’argent.

C’est le cas du chantier Education, avec la gratuité de l’enseignement de base lancée au cours de cette année scolaire 2019 – 2020.  C’est pourquoi, selon des sources, le Président de la République s’est impliqué pour la revue à la hausse du projet de loi de Finances 2020 à ce montant de 10 milliards USD. Le Gouvernement congolais a aussi tenu compte d’une des recommandations formulées notamment par les représentants des confessions religieuses qui avaient le vœu de voir le budget 2020 fixé à 10 milliards USD afin de relever de nombreux défis dans le pays, notamment de booster l’économie et réduire la pauvreté.

Pour réaliser aussi ce pari, Félix A. Tshisekedi peut notamment compter sur les appuis budgétaires de la banque mondiale, qui a pris l’engagement ferme d’accorder un appui d’un milliard USD à la RD Congo. Tout comme le Gouvernement Ilunga Ilunkamba peut également miser sur les décaissements d’une partie des 300 millions d’euros promis par la France sur une période de 5 ans.

Le budget 2019, voté en 2018 par le parlement proposé par le Gouvernement Tshibala sous l’ère Kabila, était d’environ 4.5 milliards USD. Il y a cependant des inquiétudes, à en croire des experts, tenant compte des rapports de réédition des comptes que le taux de mobilisation des recettes budgétaires n’a jamais dépassé la barre de 60%.

D’autres experts restent cependant optimistes en donnant l’exemple du secteur des télécommunications qui en l’espace d’un mois avait réalisé plus des recettes que celles mobilisées au cours d’une année sous l’ère de Joseph Kabila. On relève également que, si le Gouvernement congolais arrive à boucher le coulage des recettes dans plusieurs secteurs de la vie nationale, le pays pourra aussi voir son rendement sensiblement augmenté. Allusion faite aux 15 milliards USD détournés chaque année, confère le rapport du professeur Luzolo Bambi.

*

*

Monter

Login

Lost your password?