..."/>

Alors que le championnat n’a même pas encore débuté : La Linafoot reporte déjà plusieurs matches !

linafoot

Selon le calendrier publié par la Ligue Nationale de Football (Linafoot), le championnat national de la RDC doit débuter ce vendredi 16 août. Mais, à quelques jours du démarrage de ce championnat et pendant que les clubs concernés se préparent d’arrache-pied, la Linafoot annonce déjà, à travers un communiqué, le report de plusieurs matches !

Pointés du doigt par des analystes du football congolais comme éléments perturbateurs du championnat, les reports des matches sont dus à des facteurs qui échappent souvent à l’organe chargé de l’organisation de cette plus grande compétition du football national.
Selon la Linafoot, ce report est dû au retour tardif de l’As V.Club engagé en Ligue des champions de la Confédération Africaine de Football (CAF). Dans ce même communiqué, on peut lire aussi que l’autre facteur ayant occasionné le report de certains matches est l’indisponibilité des stades du Tp Mazembe et Kibassa Maliba, à Lubumbashi.

Un mauvais départ

Lors de la publication officielle du calendrier de la Ligue 1 par l’organe compétent, plusieurs voix s’étaient élevées pour dénoncer le désordre ayant émaillé la dernière saison. Après analyses du calendrier de la Linafoot édition 2019-2020, certains amoureux du ballon rond déplorent le fait que plusieurs clubs débuteront leur compétition avec des journées avancées ! A titre d’illustration, le FC Renaissance du Congo débutera la compétition à Kinshasa, par la 11eme journée face au RCK,  car cette rencontre est programmée pour le 18 août 2019.

Toujours concernant ce club de la capitale, sa première journée devait avoir lieu à Kindu face à l’US Maniema Union pour la date du 24 Novembre 2019!  Certains observateurs mécontents de ces reports prématurés vont jusqu’à soutenir que ces reports seraient profitables à quelques clubs au détriment d’autres. Car, pendant que  certains clubs enchaînent des matches dans la semaine et que les résultats de ces rencontres sont quelque peu influencés par le facteur fatigue et le stress, d’autres équipes voient leurs matches reportés à des dates ultérieures. Ce qui leur donne suffisamment le temps de mieux se préparer avant d’affronter leurs adversaires.

En prenant l’exemple de l’édition passée, ces analystes soutiennent que le TP Mazembe aurait suffisamment profité de ces reports, jusqu’à remporter la 24eme édition du championnat national.  Ces pratiques décriées la saison dernière seraient-elles entrain de se répéter dès l’entame de la nouvelle saison sportive ? La sonnette d’alarme vient en tout cas d’être à nouveau tirée.

Par Armando Mananasi

*

*

Monter

Login

Lost your password?