..."/>

Après une semaine d’ouverture : Moins de visiteurs jusque-là à la FIKIN pour l’édition 2019

fikin rdc

L’édition foraine 2019 placée sous le thème  » Foire de la promotion de l’investissement à travers la coopération économique  » organisée par la Foire Internationale de Kinshasa accueille moins de visiteurs en rapport avec les éditions 2018 et 2019. Le seul pavillon 10  a ouvert ses portes en date du 03 août dernier, lors de la  cérémonie  patronnée par le ministre a.i au Commerce extérieur M. Lambert Matuku Memas qui a regroupé un nombre restreint des invités et du personnel de la Foire.

Après ladite cérémonie, les travaux d’entretien pour le pavillon 10 occupé par les exposants ou les entreprises publiques ( la Sonas, l’Occ et le ministère des mines)se poursuivaient et les exposants se donnaient pour tâche à prêter leurs effets. 2 entreprises à l’occurrence la Société Nationale d’Assurances et l’Office Congolais de Contrôle et le ministère des mines qui  ont manifesté leur présence à cette édition foraine.  Et les autres pavillons 14, 22 et autres sont encore occupés par les éléments de la police venus sécuriser l’élection du 30 décembre 2018.

Une question qui devrait être réglée avant l’ouverture de cette édition foraine. Hélas, le passage du 1è ministre sortant M. Bruno Tshibala dans les installations de la Foire, avait rassuré l’opinion nationale que les éléments de la police quitteraient le lieu avant l’ouverture.  Les policiers y siègent  et le ministre de l’intérieur se bat pour chercher un endroit en vue de les caser.

Comparée aux éditions 2017 et 2018, l’actuelle  bénéficie moins de visiteurs à cause de la présence remarquable des hommes en uniforme qui envahissent le lieu et cela crée une psychose pour ceux qui sont tenus à passer un temps de détente dans le  lieu. Un seul pavillon qui soit occupé et ne présente nullement pas  grand- chose car les effets exposés sont les mêmes que les visiteurs ont l’habitude de voir dans les éditions antérieures.

Aucune innovation n’attire. La seule action salvatrice de ce cadre est sa réhabilitation qui démarre après cette édition foraine. Ceci permettra à la République Démocratique du Congo  d’abriter le 9è jeu de la Francophonie en 2021. A en croire le 1è ministre sortant de la RDC, le gouvernement congolais disposera de tous ses moyens  financiers propres pour réhabiliter les installations de la Fikin. Et si la francophonie décide  d’assister la RDC par son financement et cela sera bien reçu. Les observateurs avertis pensent que l’édition foraine 2022 de la  Foire Internationale de Kinshasa aura accueilli un grand nombre des visiteurs car le lieu aura attiré un nombre considérable de ceux qui chercheront à palper du doigt des innovations après sa réhabilitation.

Par Guylain Imbula

*

*

Monter

Login

Lost your password?