..."/>

Assemblée Nationale : Les mandats des 46 nouveaux députés nationaux désormais validés

Assemblée National

Ceux de ces élus nationaux qui exercent des fonctions incompatibles avec le mandat de parlementaire ont un délai de 8 jours pour choisir soit de siéger à la Chambre basse, soit de continuer l’exercice de ces fonctions
Par Marcel Tshishiku

L’Assemblée Nationale a validé, hier mercredi 28 août 2019, les mandats des 46 nouveaux députés nationaux, lors d’une séance plénière organisée dans la salle des Congrès du Palais du Peuple, siège du Parlement de la République Démocratique du Congo. Parmi ces 46 nouveaux membres de la représentation nationale, se trouvent 15 suppléants des députés nationaux qui ont opté pour des fonctions autres que le mandat de parlementaire et 31 autres personnes qui ont été proclamées définitivement élues dans l’Arrêt de la Cour Constitutionnelle pris en juillet dernier.

Pour ce faire, l’Assemblée Plénière a auditionné le rapport de la Commission spéciale mise sur pied par le Bureau de la Chambre basse, avant d’en approuver les conclusions. Selon la présidente de l’Assemblée Nationale, Jeanine Mabunda Lioko Mudiayi, ces élus siègeront désormais dans l’Hémicycle en qualité de députés nationaux.

La cheffe de la représentation nationale a, en outre, rappelé à certains d’entre ces nouveaux députés qui exercent maintenant des fonctions incompatibles avec le mandat de député, qu’ils ont un délai de 8 jours, à dater d’hier mercredi, pour choisir soit de siéger à l’Assemblée Nationale, soit de continuer d’exercer ces fonctions. Jeanine Mabunda Lioko Mudiayi a, enfin, déclaré qu’à la suite de cette validation, le nombre total de 500 députés nationaux est atteint.

Ainsi, le premier point inscrit à l’ordre du jour de la session parlementaire extraordinaire en cours est terminé. Le deuxième et dernier point concerne l’audition du discours programme du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et l’investiture du Gouvernement de la République, dont la liste a été publiée le 26 août dernier.

Pour leur part, les observateurs osent croire qu’avant la fin de la semaine en cours, le professeur Sylvestre Ilunga Ilunkamba et tous les membres de son équipe gouvernementale  vont finalement se présenter devant les députés nationaux pour s’acquitter de cette tâche. Ouverts le 19 août, les travaux de la présente session extraordinaire seront officiellement clôturés samedi 7 août.

*

*

Monter

Login

Lost your password?