..."/>

Assemblée nationale : Fayulu, Kamerhe, Baende, Vuemba… renoncent à leur mandat de députés

Fayulu et Kamhere

23 députés nationaux viennent de renoncer à leur mandat. La nouvelle a été rendue publique hier mercredi par le rapporteur de la plénière de l’Assemblée nationale. Parmi eux, Martin Fayulu Madidi, qui continue à contester les résultats de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 tels que publiés par la CENI. Il renonce à son siège de la circonscription de Lukunga, ville de Kinshasa.

Un de ses principaux soutiens a confirmé que  » Martin Fayulu a écrit au bureau de l’Assemblée nationale qu’il ne siégera pas comme député de la ville de Kinshasa au sein de cette Assemblée « . C’est sa suppléante, Charlotte Masiala, commerçante et cadre de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé), qui va siéger à la chambre basse du parlement. Dans ce cadre, on apprend que l’homme compte entamer  dès  ce samedi 9 mars une tournée euro-américaine, censée débuter à Bruxelles.  Léon Nembalemba junior renonce aussi à son mandat de député national pour siéger comme député provincial.

D’autres centres d’intérêt

Quant à Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi, élu massivement comme député national à Bukavu, il a décidé de renoncer à son mandat pour se concentrer sur ses fonctions de directeur de cabinet du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Jean-Claude Baende Etafe Eliko, élu dans l’ex-Équateur, il a décidé de se focaliser sur sa candidature pour le gouvernorat de l’Équateur.   Jean-Claude Vuemba, élu député national au Kongo Central, il a décidé de siéger comme député provincial dans cette province.

Une commission spéciale a été mise en place pour valider le mandat des suppléants des députés qui ont renoncé à leur mandat. Tous les membres du gouvernement élus députés ont préféré garder leur mandat de parlementaires. Étant donné que les jours de l’actuel exécutif national sont comptés.

Par YHR

*

*

Monter

Login

Lost your password?