..."/>

Au nom de l’Assemblée Nationale : Jeanine Mabunda rend un dernier hommage au député Venant Tshipasa

Venant Tshipasa

Exposée mercredi dans le hall du Palais du Peuple, la dépouille mortelle de cet élu national décédé à Kinshasa à l’âge de 65 ans a été levée hier jeudi à 2 heures du matin et acheminée au Nord-Kivu pour l’inhumation
Par Marcel Tshishiku

La présidente de l’Assemblée Nationale, Jeanine Mabunda Lioko Mudiayi, a rendu un dernier hommage au député national Venant Tshipasa Vangisi-Vavi décédé samedi 7 septembre de suite d’une courte maladie dans un hôpital à Limete, une commune de la ville de Kinshasa.
Réitérant ses condoléances les plus attristées  aux familles  biologique et politique de l’illustre disparu, ainsi qu’à la population du Nord-Kivu et du territoire de Lubero, sa circonscription électorale, la présidente de l’Assemblée Nationale a témoigné que Venant Tshipasa Vangisi-Vavi était un homme politique de fortes convictions, épris de paix, recherchant en toutes circonstances à rassembler ses concitoyens autour des valeurs qui transcendent les clivages politiques et sociologiques, considéré  comme un sage par ses collègues et répandant de la bonne humeur autour de lui.

« L’illustre disparu était également fort apprécié pour ses qualités d’homme généreux, toujours prêt à servir son prochain. C’est ainsi qu’il n’hésitait pas à s’investir, comme notable, chaque fois que l’occasion se présentait, dans la quête de l’emploi en faveur de nombreux jeunes de notre pays », a poursuivi la présidente de l’Assemblée Nationale, ajoutant que la générosité de Venant Tshipasa Vangisi-Vavi lui a valu la profonde gratitude de plusieurs personnes, au point que, lors de dernières élections, il a été élu à la fois député provincial et député national.

Parlementaire consciencieux

Selon Jeanine Mabunda Lioko Mudiayi, c’est en véritable parlementaire consciencieux que Venant Tshipasa Vangisi-Vavi assumait son mandat de député national. Très assidu lors des travaux de l’Assemblée Nationale, il avait une haute idée du Parlement et un sens élevé de la République.

« Croyant pratiquant et fidèle engagé de la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique de l’Eglise du Christ au Congo, honorable Venant Tshipasa Vangisi-Vavi tenait de ses parents, dont le père était pasteur, le principe d’arriver à l’église avant la prière d’ouverture. Il était donc un homme de rigueur et avait une grande vénération pour son Dieu », a enchaîné la présidente de la chambre basse, rappelant que, né le 23 août 1954 dans le territoire de Rutshuru, du pasteur Philippe Muhesi Kipasa et de maman Sera, son défunt collègue député était président national du parti  « Confédération des Fédérations Démocratiques Chrétiennes » (COFEDEC) qu’il avait créé après avoir  participé au Dialogue de Sun City, en Afrique du Sud pour le compte de la DCF-Nyamwisi.

Une carrière politique bien remplie

Père d’une grande famille, Venant Tshipasa Vangisi-Vavi était marié à Mme Véronique Kalendi. Il fut ministre des Affaires foncières en 2003 dans le Gouvernement 1+4, sénateur en 2007, député national de 2011 en 2016, ministre des Affaires coutumières jusqu’en 2017 et, enfin, député national depuis 2018.

Après cette oraison funèbre, la cheffe de la représentation nationale a déposé une gerbe de fleures devant le cercueil de « son cher collègue ». Elle est allée dire un mot d’encouragement à la veuve Sera. Elle était suivie du premier vice-président du Bureau de l’Assemblée Nationale, Jean-Marc Kabund, ainsi que d’autres membres du Bureau et députés nationaux.

Puis, c’était le tour du Bureau du Sénat conduit par son président Alexis Thambwe Mwamba ; des secrétaires généraux de l’Assemblée Nationale et du Sénat ; de la représentante de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu ; des membres du bureau politique de la COFEDEC et ceux du groupe parlementaire « AMK et alliés », etc.

Hier jeudi 19 septembre à 2 heures du matin, la dépouille mortelle de Venant Tshipasa Vangisi-Vavi a été levée pour l’aéroport international de N’Djili et acheminée dans la province du Nord-Kivu, pour être inhumée. Une des filles de l’illustre disparu a prononcé un mot de remerciements envers toutes les personnalités qui ont partagé avec la famille Venant Tshipasa Vangisi-Vavi ce moment de douleur et de consternation.

*

*

Monter

Login

Lost your password?