..."/>

Au terme d’une visite de six jours : L’ambassadeur des États-Unis palpe les réalités du Kivu

ambassadeur des etats unies Mike Hammer à kivu rdc

Mike Hammer  a profité de sa première visite à Butembo, Bukavu, Bisie et Goma pour approfondir la connaissance des défis et des potentialités du Congo

Un communiqué de l’Ambassade des USA en RDC signale que l’ambassadeur des États-Unis en République démocratique du Congo, Mike Hammer a visité Butembo, Bukavu, Bisie et Goma, du 8 au 13 mars 2019. Cette visite de six jours entre dans le cadre de sa mission visant à trouver les moyens pour renforcer les relations avec toutes les régions de la RD Congo de la meilleure façon, comprenant en particulier des discussions dans l’est de la RDC sur les moyens d’améliorer la sécurité, d’examiner les efforts actuels visant à endiguer l’épidémie d’Ebola et à  stimuler le développement tant économique que social.

Les USA  soutiennent une coopération étroite entre les Congolais et les Américains en vue de contribuer à bâtir un avenir plus prospère en RDC.
« L’une de mes principales priorités en tant qu’ambassadeur des États-Unis en RDC est de rencontrer autant de Congolais que possible issus d’autant de couches de la société que possible et d’apprendre d’eux », a déclaré l’ambassadeur Hammer.  « Je souhaite entendre directement de la bouche des Congolais en les rencontrant et à travers des conversations sur les réseaux sociaux – sur la façon dont les États-Unis doivent orienter leur partenariat pour promouvoir un avenir meilleur ».

Je compte travailler avec le Président Tshisekedi et le nouveau gouvernement congolais pour promouvoir la paix et la prospérité que les Congolais méritent. Comprendre les aspirations des Congolais constitue la première étape pour atteindre cet objectif », ajoute-t-il.

Face à face Hammer- Mgr Melchisédech Sikuli à Butembo

A Butembo, l’ambassadeur étasunien s’est joint au directeur de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom, au directeur du CDC, le Dr Robert Redfield et à la sous-administratrice adjointe de l’USAID, le Dr Alma Golden, en visitant un centre de traitement d’Ebola ayant été attaqué par des milices quelques heures auparavant. Cette attaque s’est soldée par le mort d’un policier, à l’égard duquel l’ambassadeur a exprimés ses condoléances.

L’ambassadeur Hammer s’est aussi entretenu avec l’évêque du diocèse de Beni-Butembo, Melchisédech Sikuli, qui a fait part de son point de vue sur les défis auxquels la région fait face, comprenant l’insécurité, le développement social et l’épidémie d’Ebola.

Hommage  au Dr Denis Mukwege

A l’étape de Bukavu, chef –lieu de la province du Sud-Kivu, l’ambassadeur a eu l’honneur de rencontrer le lauréat du Prix Nobel de la Paix 2018, le Dr Denis Mukwege. Le diplomate américain  a exprimé l’engagement du soutien continu des États-Unis au travail important qu’il abat avec l’Hôpital Panzi pour répondre aux violences basées sur le genre.

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) et le Département d’Etat fournissent un appui financier à l’Hôpital Panzi. Lors de son séjour à Bukavu, l’Ambassadeur Hammer a également discuté des défis sécuritaires avec Josiah Obat, chef du bureau de la MONUSCO.
La compréhension des défis auxquels les écoles, les entreprises, les défenseurs des droits de l’homme et les protecteurs de l’environnement locaux font face dans la région a aussi fait partie des priorités de l’ambassadeur Hammer.

Il s’est entretenu avec des professeurs et des élèves de l’Ecole La Merveille à Kavumu, l’une des nombreuses écoles soutenues par l’USAID en RDC. L’Ambassadeur Hammer a visité l’ONAPAC, un producteur de café congolais qui collabore avec le projet de l’USAID connu sous le nom d’« Activités de renforcement des chaines de valeur », et ASILI, un projet de pôle commercial comprenant une clinique, un système de distribution d’eau potable et une coopérative agricole aidant les agriculteurs à accroitre leur rendement et leurs revenus.

Visite du Parc Nationale de Kahuzi-Biega

L’ambassadeur a saisi l’opportunité de découvrir la beauté naturelle saisissante du Congo en visitant le Parc Nationale de Kahuzi-Biega, où des gardes de parc héroïques risquent leurs vies pour protéger certains des spécimens les plus beaux de la flore et de la faune mondiales. Il a pu se rendre compte de prime abord de la manière dont le développement du tourisme, en collaboration avec les communautés locales et à l’aide de financements américains, peut amener des améliorations dans ces communautés.

L’ambassadeur Hammer a visité Alphamin, une compagnie américaine qui emploie des Congolais et qui s’engage à être un membre responsable de la communauté locale des affaires et à promouvoir le développement communautaire.

Ouverture d’un nouvel American Shelf dans l’enceinte du Congo Peace Network

A Goma, chef –lieu de la province du Nord-Kivu, l’Ambassadeur Hammer a fait un don de livres et d’autres matériels pédagogiques à l’occasion de l’ouverture d’un nouvel American Shelf, dans l’enceinte du Congo Peace Network(CPN).
Les American Shelfs sont des endroits où les étudiants, la jeunesse, la société civile ou quiconque est désireux de s’informer sur les États-Unis peuvent se rassembler pour participer à des rencontres et des débats.

En compagnie du Secrétaire d’Etat aux Affaires africaines, Tibor Nagy, de l’ambassadeur de la RDC au Rwanda, Peter Vrooman, et du directeur de la Mission de l’USAID en RDC, Paul Sabatine, l’ambassadeur Hammer a bouclé sa visite dans l’est de la RDC en rencontrant des membres du personnel du Programme alimentaire mondial(PAM) et de l’Equipe d’intervention en cas de catastrophe de l’USAID, afin de discuter de l’aide alimentaire salvatrice et des équipements de protection individuelle pour la riposte contre l’épidémie d’Ebola fournis par les États-Unis, note un communiqué de l’Ambassade des USA en RDC.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?