..."/>

Aujourd’hui jeudi à Kinshasa : L’association TMM lance une campagne pour la gratuité de l’enseignement des enfants de militaires

'Enseignement

L’association des enfants des militaires et policiers de la République Démocratique du Congo « Telema Muana ya Mapinga » (Lève-toi l’enfant de soldat, en lingala) lance à partir d’aujourd’hui jeudi 15 août, à Kinshasa, la campagne « Muana ya Mampinga, Kelasi ya ofele (gratuité de l’enseignement pour l’enfant de soldat) ».

Cette initiative part du constat de déperdition scolaire et baisse de taux de scolarité chez les enfants de militaires et policiers. La campagne compte aussi rappeler aux acteurs participant au secteur éducatif, à savoir les parents, les écoles, de même que les églises, leurs responsabilités vis-à-vis des plus jeunes.

Pour Christella Kiakuba, coordonnatrice principale de cette structure, il s’agit d’une façon de dire aux autorités que si les militaires et policiers se voient déchargés des obligations scolaires vis-à-vis de leurs enfants, il y aurait aussi diminution du taux de dérapages dans l’exécution de leur métier. L’association « Telema Muana ya Mapinga » (TMM) a vu le jour en 2013, initiée par des enfants de militaires et policiers épris de justice sociale.

Apolitique, l’ong lutte pour une amélioration des conditions de vie des policiers et militaires ainsi que leurs dépendants. Elle a pour objectifs, notamment, l’autonomisation des enfants de policiers et militaires par des formations appropriées. Elle œuvre également pour la mise sur pied d’un encadrement des adolescentes et des filles-mères pour leur réinsertion dans la société.

Par YHR

*

*

Monter

Login

Lost your password?