..."/>

Auteur d’un livre : Félix Wazekwa déjoue la vulgarité chez les musiciens

?????????????????????????????????????????????????????????

L’artiste musicien congolais Félix Wazekwa du groupe Cultur’A  Pays vie vient d’entrer de plein pied dans le monde des écrivains.

En effet, ce parolier de renom a procédé le mercredi dernier en la salle des conférences du Fleuve Congo Hôtel à Gombe, au vernissage de son livre intitulé « Les petits bonbons de la sagesse », un ouvrage de plus de 174 pages paru à la célèbre édition française Hachette. Dans une salle archi comble, cet événement culturel qui a été rehaussé de la présence du ministre provincial de la Culture, a connu  la présence des journalistes et hommes des médias et des  politiques.

Celui qui se surnomme S’Grave Mokuwa ya Bongo Prix Nobel du verbe, vient ainsi de démontrer à la face du monde qu’un musicien congolais n’est pas un vulgaire type. Avec sa pugnacité, sa témérité, il fait voir qu’il n’est plus ou moins  ce damné de la société, et que la musique n’est pas une profession  réservée aux ratés.

Il a montré par son écriture  que, dans notre pays, un musicien leader d’opinion peut bien réfléchir en intello et ainsi gravir des échelons, en politique notamment, et mériter de l’hommage suprême de toute une nation comme ce fût les cas avec Pascal Sinamoyi Rochereau Tabu Ley, cette icône de la musique congolaise  moderne,  compositeur émérite de chansons intemporelles.

Au cours de la sortie médiatique de son livre porté sur les fonts baptismaux, la star congolaise a fixé l’opinion sur le contenu de son ouvrage qui met un accent sur les relations humaines et les faits sociaux tels que vécus par l’artiste, un véritable plaidoyer.

Longue carrière en écriture à travers les essais et romans.

Par Franck Ambangito

*

*

Monter

Login

Lost your password?