..."/>

Avec une enveloppe de 7,7 millions de dollars : L’Administration américaine soutient l’éducation de base en RDC

ambassadeur des etats unies Mike Hammer à kivu rdc

Le gouvernement américain est déterminé à appuyer l’enseignement de base en République Démocratique du Congo. Selon un communiqué de presse de l’Ambassade des Etats-Unis à Kinshasa, l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) vient d’allouer 7,7 millions Usd pour améliorer l’accès des enfants à l’éducation et accroître la résilience des jeunes ainsi que des milieux scolaires par l’éducation.

Le même communiqué ajoute que, dans le cadre du partenariat privilégié entre les Etats-Unis et la RDC pour la paix et la prospérité, l’USAID travaillera avec des organisations de la société civile, des organisations confessionnelles, des écoles privées et des partenaires internationaux pour aider les personnes les plus vulnérables à l’Equateur, à Kinshasa, au Sud-Kivu, au Nord-Kivu, au Kasaï Central et dans le Haut-Katanga, à travers des fournitures scolaires et des cours de lecture tout comme de mathématiques améliorés en classe.

Dans ce contexte, signale l’ambassade, l’USAID  en collaboration avec ses partenaires, va améliorer l’enseignement, l’apprentissage et le renforcement des compétences dans les écoles et les centres éducatifs, surtout dans les zones touchées par les conflits et les crises.  Ce geste, il faut le dire, coïncide avec la décision du gouvernement congolais consistant à payer les enseignants des écoles publiques conformément à l’application de la gratuité de l’éducation de base en République démocratique du Congo prônée par le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Rappelons qu’avant le commencement de l’année scolaire en cours, Emery Okundji, ancien ministre a.i. de l’EPSP,  avait annoncé la mesure prise par le gouvernement en rapport avec  la gratuité de l’enseignement, tout en suspendant le paiement des frais scolaires pour l’école primaire.  Cette décision est venue assouplir les conditions des parents congolais qui, pendant longtemps ont pris en charge une bonne partie de la paie des enseignants.

Par Jean-Paul Kanyinda C/P

*

*

Monter

Login

Lost your password?