..."/>

Bandalungwa :Dans son centenaire, le notable Evariste Kalala termine sa course sur terre

Depuis le jeudi 5 juillet, Papa Evariste Kalala Tshimankinda a terminé sa course sur cette terre des hommes en rendant l’âme à la clinique Ngaliema. Il était dans son centenaire que ses proches de Kinshasa et de l’extérieure avaient célébré en sa mémoire avec faste en décembre 2017. Dans la ville de  Kinshasa depuis 1960, il s’est longtemps installé à Bandalungwa, l’une des communes du District de la Funa, où il ne passait  pas inaperçu.

Né à Bena Lungu au Kasaï Oriental chez les Bakua Kalonji, Papa Evariste Kalala a fait des études agronomiques. Fils de Kalala Muenampala et de Muadi wa Nkamba, il  a débuté sa carrière professionnelle comme Agronome à Ngandajika et à Kabinda, deux entités situées aujourd’hui dans la nouvelle province de la Lomami issue du morcellement de l’ex Kasaï Oriental. Il s’est retrouvé Chef de division au Ministère des Affaires étrangères.

Il a occupé les mêmes fonctions au Ministère de l’Agriculture, Eau et Forêt. Il a été Directeur provincial pour le compte dudit département à Lubumbashi, chef-lieu à l’époque de toute la province cuprifère du Katanga. Il est retourné à Kinshasa au même grade dans son domaine de formation jusqu’à sa retraite.

Installé à son propre compte, il  devient propriétaire de l’Hôtel Aqua. Dénomination attribuée à la suite de la proximité de cet établissement avec la rivière Makelele, qui sépare Bandalungwa de Kintambo. Aqua ou l’eau en latin était devenu le petit nom par lequel ses nombreux  proches parents l’identifiaient. voire des habitants de Bandal.

Par K.Kap

*

*

Monter

Login

Lost your password?