..."/>

Bill Clinton, Kabose et Gaz Mawete dans le collimateur de la censure

Suite aux nombreuses plaintes enregistrées,  la Commission de Censure des Chansons et des Spectacles  (CNCCS), organe dépendant du ministère de la Justice chargée  de la régulation   des œuvres artistiques,  est décidée  à prendre des mesures contraignantes en vue de mettre fin aux  égarements  constatés dans les  messages véhiculés par les musiciens, caractérisés par  des insanités qui froissent la conscience collective. Trois dossiers se trouvent sur la table de cette  » Brigade des Mœurs « , à en croire une source.

En premier lieu, celui de l’animateur chanteur Bill Clinton Kalonji  » Grand Samouraï  »  pour sa danse  » Edendaka « , pour laquelle  le ministre provincial de la Culture a été interpellé. Il y a aussi  le chanteur Kabose Bulemb, cet ancien  de Somo Trop de Kisantu  et Big Stars  du général Defao   dans son nouveau cri et danse  » Buka mbeto « , en visionnement.

En troisième lieu, le jeune artiste musicien Gaz Mawete  voit son œuvre  » Pauline  » interdite de diffusion  sur toute l’étendu de la RD Congo suite au  manque d’autorisation de la CNCCS,  qui poursuit comme objectif  de traiter  tout produit  avant qu’il  ne soit diffusé. L’artiste   est appelé à être un éducateur  et non un vecteur de la perversion,  car le niveau de  moralité notre jeunesse se dégrade de plus en plus,  il faudrait mettre définitivement  fin  aux chansons obscènes.

Dans  l’histoire musicale congolaise , l’on se souviendra  qu’en 1976 , Franco Luambo  Makiadi, du TP OK Jazz,  avait eu  des démêlés judiciaires et fut incarcéré  à la maison d’arrêt de Makala par le Procureur Général de la République  à cause  des  textes de deux chansons  ayant soulevé un problème d’intégrité morale  à savoir   » Eleni  » et  » Jacquie « .

Par Franck Ambangito

*

*

Monter

Login

Lost your password?