..."/>

Carburant: la commission technique pour une augmentation des prix à la pompe

station service

La commission technique mise en place pour examiner la situation des prix du carburant devrait remettre son rapport au gouvernement, par le biais du ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, Joseph Kapika, hier mercredi 13 septembre 2017. Une semaine durant, cette commission technique a débattu sur la nécessité d’actualiser les prix du carburant, qui selon les opérateurs pétroliers dans le pays, devraient être revus à la hausse pour leur permettre de faire face aux dépenses.

Le ministre d’Etat Joseph Kapika n’a pas adhéré  à cette suggestion dans la mesure où l’Etat congolais avait déjà accordé un certain nombre d’allégements notamment fiscaux aux pétroliers afin de leur permettre de couvrir les dépenses effectuées et de réaliser des bénéfices.

De leur part, les pétroliers ont estimé qu’ils travaillaient à perte, du fait de la dépréciation de la monnaie nationale, le franc congolais. Il fallait donc revoir à la hausse les prix du carburant à la pompe.C’est sur cette note qu’ont abouti les membres de la commission technique qui a été constituée des experts du gouvernement et des sociétés pétrolières.

Selon des sources bien informées, la commission technique a proposé une légère augmentation des prix du carburant à la pompe.  Un litre d’essence va couter 1815 FC contre 1740 FC, prix actuel pratiqué sur le marché alors que celui du gasoil devrait passer de 1730 à 1805 FC. Une fois le rapport sera déposé auprès du ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, le gouvernement va se prononcer sur l’augmentation ou le maintient du prix du carburant à la pompe.

Par Lucien Kazadi T.

*

*

Monter

Login

Lost your password?