Banque & Finance

Le Premier ministre Samy Badibanga et les membres de son gouvernement lors de l’investiture du gouvernement à l’Assemblée nationale le 22/12/2016 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Suite à la crise économique et financière de plus en plus criante en RDC : Le gouvernement face à l’équation de relancer la croissance

Suite à la crise économique et financière de plus en plus criante en RDC : Le gouvernement face à l’équation de relancer la croissance

La tâche est loin d’être facile pour Samy Badibanga et son équipe qui travaillent sans budget, alors qu’ils ont fait des promesses fermes de diversifier l’économie, mobiliser les recettes et procéder à la redistribution. Ce qui ne se réalise pas jusque-là! La réunion interinstitutionnelle tenue le 21 mars dernier au Palais de la Nation a

dollars-franccongolais

Dépréciation continue du franc congolais : Le gouvernement appelé à plus de rigueur dans la gestion de la chose publique

Le franc congolais se déprécie au jour le jour face aux devises étrangères. Cette situation est à la base de l’instabilité des prix des produits et services sur le marché de change à travers tout le pays. Ainsi pour y remédier,  le gouvernement a été appelé à plus de rigueur dans la gestion de la

station service

Conséquence de la vertigineuse montée du Dollar face au Franc congolais : Le litre d’essence passe de 1615 à 1650 FC

Première victime, la population va payer le pot cassé Dernier produit à suivre le tango imposé par la montée vertigineuse et effrénée du taux de change de la devise locale face à son homologue américain en particulier, le litre d’essence qui se vendait à 1615 FC depuis 2012, se négocie aujourd’hui  à 1650FC le litre

matata aux parlement

Dernière rentrée parlementaire de mars 2017 pour cette législature : Des précisions sur le prélèvement annuel de 250 millions USD pour le processus électoral exigées

Des jeunes des «mouvements citoyens» tiennent à l’interpellation juridique de l’ancien Premier ministre Matata Ponyo pour justification de la destination des fonds retenus pendant les quatre années des exercices budgétaires nationaux! Les députés nationaux reprennent le mercredi 15 mars prochain le chemin de l’Hémicycle, conformément aux lois en République démocratique du Congo. Une dernière rentrée

la Banque africaine de Développement, à Abidjan

La BAD appelle à la baisse des prix des douanes transfrontalières en Afrique

Les effets positifs sur les exportations africaines sont vantées, alors que la RDC risque d’être absente à ce rendez-vous d’échange, quand elle a du mal à produire pour exporter! La BAD (Banque Africaine de Développement) invite les pays africains, plus précisément le Maroc, pays du Maghreb, et les pays subsahariens à la baisse des droits

secteur minier en rdc

Dans un rapport international d’analyse des flux fiscaux et parafiscaux de 2010 à 2016 : L’écoulement des recettes de l’Etat s’invite de nouveau dans le débat

L’étude a révélé l’un des moyens qui convoque le manque à gagner causé par des exonérations fiscales que le gouvernement a accordées à certaines compagnies minières, le cas de Banro et ses quatre filiales dont Twangiza Mining Sarl pour l’exploitation des gisements aurifères qui lui ont été cédés par l’Etat congolais! L’écoulement des recettes de

franc congolais

Face au conflit entre la Rawbank et le syndicat de changeurs de monnaies de Kinshasa :La BCC annonce des enquêtes sur les faux billets détectés !

Le syndicat de changeurs de monnaies de Kinshasa veut obtenir toute la lumière sur ce dossier … Il y a quelques jours nous avons publié un article dont l’avant-titre était intitulé :  » Guerre entre la Rawbank et le syndicat de changeurs de monnaies de Kinshasa !  » Afin de justifier l’idée de guerre véhiculée

bank-mondial

A travers son Rapport de suivi 2016 publié hier : La Banque mondiale révèle les causes de la crise économique congolaise

La baisse de la cours des matières premières, ainsi que celle de demande des mêmes matières par la Chine, ensemble avec le ralentissement des réformes et la situation politique,  constituent les vraies causes pouvant justifier cette crise, qui cependant est curable pourvu que l’Etat congolais assure la mobilisation des recettes dans le secteur minier! La

Monter

Login

Lost your password?