Commerce

Maître Derrick Tshimanga, président de l'ODC

Hausse de 40% des prix de transport en commun à Kinshasa : Vers la justice pour les droits des consommateurs

Hausse de 40% des prix de transport en commun à Kinshasa : Vers la justice pour les droits des consommateurs

Une démarche de l’Organisation pour la Défense des Consommateurs (ODC), à travers son président Derrick Tshimanga qui dit avoir utilisé les deux premières voies de recours; fustiger le nouveau tarif et solliciter la rencontre avec l’autorité de la ville province! La dernière augmentation des prix de transport en commun continue de défrayer la chronique à

kinshasa des transports en commun

Kinshasa : Kimbuta ajuste le prix des transports en commun

Dans un arrêté, le gouverneur de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta Yango,  a ajusté le prix des courses de transport en commun dans la capitale congolaise.  Cette décision de l’autorité provinciale est censée  mettre fin aux pratiques de demi-terrain observées dans la ville. Cette nouvelle réglementation  du prix des courses de  transport en

station service

Carburant: de nouvelles hausses des prix annoncées

Selon les experts, pour un réajustement de 400Fc prévu dans la structure des prix, il faudra encore 140Fc pour parvenir à un équilibre recherché entre le ministère de l’Economie et les opérateurs pétroliers! Le réajustement du prix du carburant, entamé depuis le début de l’année par le gouvernement via son ministère de l’Economie nationale, après

station service

Augmentations répétées des prix du carburant : Le calvaire des Kinois se poursuit

Pour le gouvernement, le réajustement des prix se fait graduellement afin de préserver le pouvoir d’achat de la population pendant que sur le marché international le prix du baril ne cesse de grimper! C’est pour la troisième fois au cours de cette année 2018 que les prix du carburant sont une fois de plus revus

Joseph Kapika

Assemblée Nationale : Le ministre Joseph Kapika a expliqué les dispositions pour maîtriser la Flambée des prix

Le ministre de l’Economie Nationale a expliqué, mercredi 11 avril, qu’en vertu de l’Ordonnance-Loi n°83-026 du 12 septembre 1983, les prix de vente des produits et services sont librement fixés par ceux qui en font l’offre et ne sont pas soumis à l’homologation préalable. Joseph Kapika a fourni ces explications aux députés nationaux lors d’une

La collaboration des opérateurs congolais et étrangers prônée par la Chambre de Commerce de la RDC

C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’elle se préoccupe de la mise en place en son sein d’un Centre d’opportunité d’affaires! La Table-ronde sur les Exportations en RD Congo « Export 2018 » a été clôturée le mercredi 04 avril à Kinshasa. Ces travaux ont été initiés par le ministre d’Etat en charge du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa,

Drapeaux-RDC-1

Libre-échange en Afrique: d’énormes difficultés de tenir pour la RDC

Un climat des affaires qui a du mal à être amélioré, les usines locales qui ne résistent pas à la concurrence, une économie totale extravertie et contrôlée par les étrangers, sans oublier un environnement politique qui n’augure aucun lendemain meilleur! Les dirigeants de 44 pays africains ont signé l’accord de  «Zone de libre-échange continentale» (ZLEC)

Des femmes vendeuses de pains devant l’usine de panification (Pain Victoire) à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Suspension de l’augmentation des prix du pain : Les boulangers refusent d’obtempérer à la décision du ministre de l’Economie

Des représentants des consommateurs, comme l’Organisation pour la défense des consommateurs, exigent des sanctions contre les boulangers récalcitrants, bien que les discussions se poursuivent entre les parties concernées, surtout que la majoration à 300Fc pour la «baguette» et 400Fc pour «le petit carré» est maintenue! La décision du ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale

Monter

Login

Lost your password?