Richesses naturelles

Zongo II

Alors que Zongo II venait d’être inaugurée : La situation des autres centrales hydroélectriques du pays inquiète

Alors que Zongo II venait d’être inaugurée : La situation des autres centrales hydroélectriques du pays inquiète

La RD Congo, qui dispose d’innombrables cours d’eau lui permettant d’ériger des barrages hydroélectriques, a réussi à construire plusieurs centrales hydroélectriques, comme celles de Makobola,  Katende,  Mobayi et autres, dont les travaux sont pour la plupart arrêtés.  A l’heure actuelle, le taux d’électrification du pays demeure faible, soit 9,6%.  Et pourtant la vision du gouvernement

ITIE RDC

ITIE/RDC : Kinshasa appelé à rendre publics les Etats financiers des entreprises extractives

Les acteurs de la société civile militant dans la gouvernance des ressources naturelles invite le Comité Exécutif de l’Initiative de Transparence dans les Industries Extractives à procéder au recrutement du Coordonnateur national Les acteurs de la société civile de la République Démocratique du Congo impliqués dans la mise en œuvre de l’Initiative de Transparence dans

Les intérêts économiques parmi les causes de la baisse sensible de grands singes et gorilles

Le cri d’alarme vient d’être lancé par la primatologie du Muséum national d’histoire naturelle de la France pour interpeller les autorités des pays disposant des zones où habitent ces espèces menacées de disparition, notamment la RD Congo qui dispose de la plus grande partie de la réserve du Bassin du Congo! L’industrie du bois, le

fôret du congo greenpeace

Autre secteur porteur de croissance : La rationalisation du secteur forestier conseillée pour la relance économique

La RD Congo dispose d’un secteur forestier très riche et varié qui peut permettre la relance économique du pays. C’est pourquoi plusieurs experts, même certaines institutions internationales comme la Banque mondiale, conseillent la rationalisation de ce secteur véritablement porteur de croissance. Les études jusque réalisées relèvent en effet que la forêt congolaise, qui couvre la

Maître Derrick Tshimanga, président de l'ODC

Hausse de 40% des prix de transport en commun à Kinshasa : Vers la justice pour les droits des consommateurs

Une démarche de l’Organisation pour la Défense des Consommateurs (ODC), à travers son président Derrick Tshimanga qui dit avoir utilisé les deux premières voies de recours; fustiger le nouveau tarif et solliciter la rencontre avec l’autorité de la ville province! La dernière augmentation des prix de transport en commun continue de défrayer la chronique à

station service

Carburant: de nouvelles hausses des prix annoncées

Selon les experts, pour un réajustement de 400Fc prévu dans la structure des prix, il faudra encore 140Fc pour parvenir à un équilibre recherché entre le ministère de l’Economie et les opérateurs pétroliers! Le réajustement du prix du carburant, entamé depuis le début de l’année par le gouvernement via son ministère de l’Economie nationale, après

gouverneurs des provinces

Réclamée de plus en plus par les provinces : La rétrocession de 40% de nouveau au centre des débats

C’est la reprise du cours des matières premières au niveau international qui motive les réclamations des gouverneurs de ces fonds, même si l’utilisation de cet argent pose problème dans certaines entités administratives, comme celle de Kinshasa! Les gouverneurs de provinces viennent de monter au créneau, ces derniers jours, pour réclamer, tous à l’unisson, la rétrocession

Monter

Login

Lost your password?