..."/>

Cinéma : Michael B. Jordan remonte sur le ring dans « Creed II »

Le fils d’Apollo doit y affronter Viktor, le fils d’Ivan Drago

L’acteur Michael B. Jordan remet les  gants  pour « Creed II ». Ce long-métrage, sorti aux USA en novembre, montre la quête d’Adonis Johnson (Michael B. Jordan), fils posthume d’Apollo Creed (Carl Weathers), ancien champion du monde de boxe poids lourd mort sur le ring. Le jeune homme a été entrainé à Philadelphie par la légende vivante Rocky Balboa (Sylvester Stallone), un ancien ami d’Apollo.

Les fantômes du passé

Adonis essaie de gérer sa carrière sportive aussi bien que ses responsabilités familiales, le jeune homme étant désormais papa. Mais tout bascule lorsque le champion en devenir découvre l’identité de l’adversaire de son prochain match. Il s’agit de Viktor Drago (Florian Munteanu), le fils d’Ivan Drago (Dolph Lundgren ), qui a tué son père sur le ring.

Le film a été réalisé par Steven Caple Jr. qui a remplacé aux mannettes  Ryan Coogler, qui avait dirigé en 2015 « Creed : L’Héritage de Rocky Balboa » et  plus tard « Black Panther », dans lequel  d’ailleurs Jordan incarne le traitre N’Jadaka, alias  Erik Killmonger. L’opus est par Sylvester Stallone et Cheo Hodari Coker, actif dans la série Netflix « Marvel’s Luke Cage ».

On reste entre nous

Signalons que de vrais boxeurs font des cameo dans le film. Il s’agit notamment de Sugar Ray Leonard, Evander Holyfield et   Roy Jones Jr. L’acteur Milo Ventimiglia  fait aussi acte de présence en prêtant ses traits, à Robert Balboa Jr., autrefois joué par le défunt Sage Stallone, propre fils de Sylvester Stallone. Pour compléter le tout Brigitte Nielsen, ex femme de Stallone, revient aussi dans le rôle de Ludmila Drago, qu’elle avait déjà incarné dans « Rocky IV », en 1985.

« Creed II »   est le huitième opus de la franchise « Rocky » débutée en 1976. Elle s’est poursuivie en 1979 avec « Rocky II », trois ans après sort « Rocky III : l’œil du tigre », « Rocky IV », parait trois années plus tard et  « Rocky IV », en 1990. Avec le temps arrive   en 2006 « Rocky Balboa» puis « Creed : L’Héritage de Rocky Balboa », neuf ans plus tard.

Par Yves Mitondo

*

*

Monter

Login

Lost your password?