..."/>

Clan Minzoto Wella Wella : Le Batteur ‘ Epineron’ dans un état critique

De son vrai nom  Lukoki  Makiese ,  le batteur ‘Epineron’ du groupe ballet Minzoto Wella Wella du feu Père Buffalo , traverse des moments difficiles depuis le grave accident de circulation dont il avait été victime le 21 janvier 2013.  Fauché par un camion devant sa résidence, il avait connu une période de  quatre ans d’hospitalisation à l’hôpital de référence de Mama Yemo.

Aujourd’hui, cet artiste ressent des douleurs atroces au niveau du fémur de sa jambe droite qui nécessiteraient une opération spéciale,  au risque de devenir handicapé à vie.  C’est pourquoi le batteur Epineron qui est à la touche depuis cinq ans  sollicite l’intervention des personnes de bonne volonté pour l’aider à se faire soigner.  » Tsaka  Kongo de l’Asbl Artistes en danger m’a abandonné depuis un certain temps. Je ne sais pas s’il le faisait par intérêt… « , s’est plaint dernièrement Epineron.

Ce percussionniste avait commencé sa carrière musicale  en 1968 en tant que batteur  au sein de l’orchestre  » Tabou national  » avant d’intégrer le groupe  » Le Chouchou de Denewade « ,  puis la formation musicale   » Les Etoiles  Minzoto   »  en 1970  du Feu Père Buffalo qui se produisait à l’espace culturel   » Cabaret  Liyoto « ,   dans la commune de Kinshasa. Groupe  avec lequel il effectua son premier voyage en Europe en 1973,  avec le Grand- Père Benz  Boziana (chant), Shora Mukoko (Soliste), Tagura , et Takinga  comme chanteur animateur.

Au sein de cet orchestre, il avait aussi effectué un deuxième voyage en Europe en 1977, un cadeau offert leur offert par le président de la République de l’époque, le feu maréchal Mobutu Sese Seko, suite au grand succès populaire que ce groupe avait récolté avec sa danse   » Caneton à  l’aisément « , créée par le trio  Dasufa composé des comédiens   Danga, Caporal Murumba  et Abula Ngando  (intégrés au sein de Minzoto en 1980).
Ces derniers ont eu encore la chance d’accompagner le groupe Zaiko Langa  Langa en Côte d’Ivoire, où Danga trouva la mort à la suite d’une maladie.

Quant à Caporal  Murumba qui vit encore en Côte d’Ivoire jusqu’aujourd’hui, il compterait regagner Kinshasa avec le concours de l’Honorable  Zacharie Bababaswe qui, à en croire Epineron, a beaucoup contribué   à l’époque pour la promotion de  » Minzoto  Wella Wella  » .

L’artiste malade est également reconnaissant à l’endroit du défunt animateur radio  Mateta  Kanda  et des  journalistes  Kayumbi Beya , Lunkunku Sampu,  Lutu Mabangu.  Car, Minzoto  était la seule troupe qui rivalisait  avec le groupe théâtral  Groupe Salongo.

Minzoto constituait une école de formation avec des talents tels  que  » Takinga « ,   » Mabgau ndengi wana « ,  » Zwe Zwe « ,  » Ngadiadia  » et d’autres….

Par Franck Ambangito

*

*

Monter

Login

Lost your password?