..."/>

Commune de Mont Ngafula, Arrêt Libulu : une remorque transportant la boisson écrase 5 véhicules

Une remorque transportant plusieurs centaines de casiers pleins de boissons appartenant  à une société brassicole de la place a écrasé la semaine dernière  2 voitures IST communément appelées « Ketch », deux taxis bus et une jeep au niveau de l’arrêt Libulu, à quelques mètres du camp Badiadingi dans la commune de Mont Ngafula.

  Selon des témoins qui ont vécu l’événement, cet engin  plein de casiers de boisson en  provenance de l’Université pédagogique nationale (UPN)  pour  aller approvisionner quelques dépôts de boisson au Kongo central venait à vive allure et n’avait plus de frein.  Voyant  déjà  que les choses allaient très mal à partir de l’entrée de ce camp, un policier à pris le soin de crier fort  pour demander aux gens qui se trouvaient à cet arrêt des bus de dégager. C’est ce qui a fait qu’il n’y ait pas de gens écrasés.

Pour un témoin qui a confirmé qu’il n’y avait pas de pertes en vies humaines, c’est grâce aux véhicules trouvés sur la chaussée  que les vies de plusieurs personnes ont été  épargnées. Toutefois, il y a eu quelques personnes grièvement blessées parmi celles qui se trouvaient à bord des taxis-bus et des dégâts matériels très importants. Il convient aussi de signaler que ces genres d’accidents sont très fréquents sur la route Matadi appelée la Nationale Numéro 1 surtout au niveau du marché de Matadi Kibala où les vendeurs et vendeuses opèrent le long de la route.

Cette artère d’une importance vitale est toujours fréquentée par les remorques transportant  plusieurs tonnes de marchandises comme du ciment, le pétrole, le fer à bêton et autres produits de première nécessité. Où est passée la mesure qui interdisait ces engins lourds de faire le déplacement pendant la journée ? Les autorités sont donc interpellées pour revenir sur cela en vue de préserver des vies humaines.

Par Thony Kambila

*

*

Monter

Login

Lost your password?