..."/>

Commune de N’sele : Paroisse Sainte-Lucie : 25 ans d’existence déjà au quartier Mpasa I

« Qu’il y ait sur la paroisse Sainte-Lucie l’abondance de grâces divines par l’intercession de Sainte-Lucie ». C’est l’intention de prière formulée par son Eminence le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa, à l’occasion de la célébration du 25è anniversaire d’existence de la paroisse Sainte-Lucie du quartier Mpasa I dans la commune de la N’Sele, le dimanche 19 août 2018.

Tôt le matin, les fidèles de la place ont pris d’assaut la cour de la paroisse pour fêter l’événement et accueillir pour la première fois l’archevêque de Kinshasa qui devait présider la messe d’anniversaire. Bain de foule comme il en a l’habitude, ovations, traditionnelles bénédictions sur ses hôtes à son arrivée, le cardinal se dirige vers la sacristie pour s’habiller et, à 11 heures  la procession entre et la messe commence.

Selon le calendrier liturgique de l’Eglise catholique romaine, ce jour est le vingtième dimanche du temps ordinaire. Laurent Monsengwo dit la messe en compagnie de son collègue Mgr Philippe Nkiere, évêque émérite du diocèse d’Inongo. Après la première lecture tirée de proverbes 9 : 1-6, la deuxième d’Ephésiens 5 : 15-20, l’évangile de Jean 6 : 51-58, le célébrant dira, dans son homélie, que Sainte-Lucie, vierge, mourut martyre en 304 à Syracuse en Sicile en Italie sous la persécution des chrétiens, et qu’au 6ème siècle sa fête et sa prière devinrent populaires en Sicile et dans les pas nordiques.

Pour le prélat, le nom de Sainte-Lucie évoque la lumière (Lucia, Lucie, du latin lux, lucis, signifie lumière) ; et comme dit Jésus : « je suis la lumière du monde », Sainte Lucie brilla, de par le témoignage de sa vie, comme la lumière. Aussi conclut-il : «Que les activités de la paroisse Sainte-Lucie soient sous le signe de la lumière, car dans la lumière il n’y a point de ténèbres».

Tout au début de la messe, après le rituel signe de la croix, l’Abbé curé Martin a pris la parole pour souhaiter la bienvenue au cardinal, à Mgr Nkiere, au bourgmestre de la commune de la N’Sele Augustin Nkama Indi présent à la cérémonie, aux autres invités de marque, et à l’ensemble de l’assistance. S’adressant singulièrement au cardinal, le prêtre dira : « Cher Père, l’annonce de votre visite a plongé tout Mpasa I dans une liesse intraduisible et indescriptible.

Croyez-moi, ils sont des milliers ces pauvres hommes et femmes, enfants, jeunes et vieux qui ont nourri le rêve de voir le visage de celui qui est devenu désormais leur porte-étendard : le héraut des sans-voix auprès d’un système qui les a fâcheusement plongés dans un océan de misère que vous venez de traverser depuis le boulevard jusqu’en ce lieu. Tout commentaire serait superflu : vos yeux ont vu ce que d’autres refusent de voir… ». Puis à la fin, avant la bénédiction finale, un délégué du conseil pastoral paroissial, non autrement identifié, a lu le mot de circonstance, retraçant l’historique de la paroisse comme suit :

« Le 25ème anniversaire de notre paroisse que nous célébrons en ce jour, coïncide avec la 25ème année d’existence de cette concession et édifice depuis son érection ici au quartier Mpasa I. car la paroisse Sainte-Lucie a existé déjà depuis les années 80 au quartier Camp Luka. Sainte-Lucie de Mpasa est le fruit d’une transplantation à la suite d’une catastrophe naturelle survenue au quartier Camp Luka en 1990 qui a rasé les bases de cet édifice… en effet, en 1976, déjà, le Révérend Père Louis Brieti, prêtre de la Congrégation du Saint Sacrement, fonda une succursale portant le nom de notre sainte… la chapelle de cette paroisse a été bénie le 25 mars 1984, au cours de la solennité de l’Annonciation de notre Seigneur. Elle évolua pendant 6 ans. Dans la nuit du 20 au 21 mai 1990, une pluie diluvienne s’abattit sur la ville et causa des dégâts dont les stigmates résistèrent à l’usure du temps… ».

Une note triste cependant. Trois jours avant la manifestation, au plus fort des préparatifs, la paroisse a perdu le président de la commission du jubilé d’argent, en la personne de monsieur Dominique Mbuyamba. Par ailleurs, après l’eucharistie, le cardinal a posé la première pierre de l’élargissement de l’église Sainte-Lucie.

Par Robert Kitama

*

*

Monter

Login

Lost your password?