..."/>

Conséquences des dégâts causés par les vaches en provenance de l’Est : Une pénurie alimentaire hante les habitants du Kwango

vaches

L’appel est lancé du côté des autorités nationales et provinciales pour prendre des dispositions afin d’éviter à la nouvelle province du Kwango une éventuelle pénurie alimentaire suite aux dévastations des champs des paysans par les vaches venus de l’Est du pays, qui ont traversé une grande partie de la RD Congo.

Ce sont les représentants des paysans du Kwango qui ont lancé cet appel et craignent la pénurie alimentaire dans cette partie de l’ancien Bandundu. Selon des sources, ces zébus ont non seulement pris d’assaut les champs des familles dans le Kwango, mais ont dévasté tout ce qu’ils ont trouvé sur leur passage : champs de manioc, et autres…

On relève qu’après la mission gouvernementale dans cette province, des dispositions ont été prises pour installer provisoirement ces vaches dans le site agroalimentaire de Bukanga Lonzo. Il se pose, cependant, un problème, outre celui d’une éventuelle pénurie alimentaire dans la province, les dommages d’intérêts que les propriétaires de ces vaches devraient accorder aux paysans responsables de la plupart des champs dévastés.

Une fois de plus, selon des sources, rien n’est fait. Cela traduit un manque de respect des engagements pris qui agacent les habitants du Kwango. Ces derniers ont juré de ne pas consommer la viande de ces zébus. Ce qui va être une situation difficile pour les propriétaires desdits zébus venus dans cette partie de l’ancien Bandundu pour commercialiser leur produit.

Pour rappel, cette affaire de vache a provoqué un véritable tollé dans le chef des notabilités de l’ancienne province de Bandundu, parmi lesquelles celles qui dénoncent l’envahissement des bovins dans cette partie du pays et celles qui semblent approuver cette migration des vaches dans l’unique but d’être commercialisés.

Ainsi, beaucoup de choses ont été dites sur ces vaches, qui  seraient impropres à la consommation. Pour l’heure, même à Kinshasa, on refuse de plus en plus de consommer la viande de bœuf, qui selon une certaine opinion peut provoquer de nombreuses maladies.

Par LKT

*

*

Monter

Login

Lost your password?